AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Relaxation (PV Cole Turner)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Relaxation (PV Cole Turner)   Dim 20 Déc - 15:23

Honey se réveilla dans sa miteuse chambre de motel, elle s'étira et fila prendre une douche dans ce réduit sans chaleur que l'on osait nommer salle de bain. Celle du manoir lui manquait terriblement. les tons chauds, le parfum floral qu'elle ne manquait jamais de critiquer mais surtout l'espace. Ici elle ne pourrait jamais ranger tout ce dont elle avait besoin. Il lui fallait se contenter de quelques produits de beauté et d'un sèche cheveux. Même pas de place pour un petit lisseur. La jeune femme se prépara rapidement impatiente de sortir de ce bouge.
Dans le but de se sortir de cette situation précaire la petite blonde avait pris rendez-vous pour un poste de barmaid dans un pub sur la plage. Un boulot qu'elle avait déjà fait dans son époque d'origine. Certes, elle ne le garda, gardera... pas longtemps un démon s'amusant à venir la provoquer sur son lieu de travail. La potion approprié le fit exploser et toutes, les vitres avec lui.
Honey arriva à l'heure à son rendez-vous malheureusement on lui annonça que la place venait d'être prise agacée.

*Me passer un coup de fil pour annuler ça l'aurait rendu muet peut-être ?*

Le patron aurait tout de même pu l'appeler pour annuler son rendez-vous. La moindre des politesse tout de même. La jeune Halliwell décida de faire quelques pas le long de la plage pour se détendre un peu. Honey ne prit pas en compte le désappointement de deux autres personnes qui comme elles furent remerciées. Si le patron ne pouvait appeler tout le monde la frêle blonde n'en fut pas moins outrée. Son caractère emporté la poussant à changer le grossier personnage en insecte. Elle connaissait la formule appropriée l'ayant utilisée une fois adolescente sur un professeur de maths l'ayant menacer de lui coller un bonnet d'âne.
L'acte lui valut deux mois mois sans magie.

Honey marchait donc se calmant doucement au son des vagues, sous la fraîche caresse du vent. Elle avisa un rocher et se dirigea vers lui désirant s'y tenir au milieu des vagues. A son époque ce lieu l'apaisait toujours. La blondinette s'y dressa face au vague les yeux clos un sourire satisfait sur les lèvres.

"Y a vraiment pas à dire c'est endroit est un vrai sanctuaire."

Plénitude, sécurité, paix les divers sentiments l'envahissant peu à peu, jus parce qu'elle se trouvait dans ce lieu. Ici rien de maléfique ne semblait pouvoir se produire, une illusion dont la jeune femme ne souhaitait vraiment pas se libérer en cet instant. Toute fière de n'avoir pas cédé à ses pulsions sa maîtrise d'elle-même devant cet home qui déclencha sa colère ravissait la jeune femme qu'elle aimerait que Chris ou Paige soit là pour le voir. Nul doute que leur mine surprise amuserait beaucoup l'espiègle Honey.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Démon
Mister CC

DémonMister CC

Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 34
Pouvoirs : Boules d'energie, Boules de feu, Téléportation
Camp : Maléfique
Âge du personnage : 39 ans
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Identity :
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
73/100  (73/100)

MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Jeu 31 Déc - 18:45

Après avoir travaillé toute la nuit sur une enquête, et dormi seulement deux, trois heures, Cole décida d’aller prendre l’air. La journée était ensoleillée et un peu de fraîcheur ne lui ferait pas de mal. Il prit donc rapidement un café et une douche et prit la direction de la plage. Il s’était vêtu d’un simple jean, d’un pull noir et de sa veste en cuir marron. Inutile de se mettre sur son trente-et-un pour aller se promener sur la plage. Et puis il n’avait pas de rendez vous aujourd’hui. Une petite pause lui ferait du bien.

Arrivé sur le sable, il se déchaussa même si la température n’était pas très élevée. Le sable était quelque peu humide, mais il était plus facile de marcher ainsi que chaussé. Et au moins, il n’aurait pas de sable plein les chaussettes. Il devait être vers les 10h du matin, mais il y avait déjà pas mal de promeneurs. Pas de surfeurs en vue, il n’y avait pas assez de vent pour glisser sur le dos des vagues. Il y avait surtout des familles dont les enfants s’amusaient à faire des châteaux de sable, à faire la course, à jouer au foot avec leur père… Les mères préféraient rester en retrait, discutant avec d’autres femmes, ou s’occupant du dernier né. Cole appréciait ce spectacle. Depuis qu’il était de retour, il aimait capter ces instants de vie. Mais il se sentait horriblement seul. Tous ses efforts pour avoir une vie humaine normale n’était pas facile. Bien souvent, il avait envie de recourir à Balthazar pour interroger des personnes peu bavardes. Mais il savait que s’il le laissait agir, sa lutte contre lui serait beaucoup plus difficile. Il espérait vraiment que ses efforts ne seraient pas vains. Il faisait tout ça pour Phoebe, même si elle l’ignorait encore.

Il avait réussi à l’observer, à la suivre mais il ne trouva pas encore le moment propice pour se présenter face à elle. Mais plus il la voyait, et plus il lui était difficile de rester loin d’elle. Il voulait tellement recommencer, tout remettre à zéro ! Mais il savait que cela ne serait pas aussi facile ! Mais la patience était une de ses qualités. Il savait attendre…

Il bifurqua vers les rochers et fit un petit bout de chemin, marchant quelque fois dans les mares salées peuplées de crabes, de crevettes, bigorneaux et autres espèces maritimes. Il vit des mouettes passer au dessus de sa tête et aller pêcher leur repas un peu plus au large. Il rencontra encore une famille qui était en train de pêcher les animaux des mares. Les enfants se régalaient ! Ils adoraient ça.
Cole les salua en passant puis continua son chemin. Il s’installa sur un rocher camouflé par d’autres. Il était ainsi tranquille ici. Il s’assit et posa ses chaussures à côté de lui. A l’abri de l’air frais, il faisait bon au soleil. La mer était resplendissante.
Machinalement, il commença à jouer avec des petits galets dans sa main. Puis il en lança un dans l’eau, puis deux. Il répéta ce geste jusqu’à ce qu’il entende une voix mécontente.
Curieux, il se releva et s’approcha du bord de l’eau. Il découvrit alors sur sa droite, une jeune fille se tenant sur un rocher entouré d’eau. Il remarqua aussi ses vêtements mouillés, comme l’eau l’avait éclaboussé. Il comprit alors qu’il était fautif.


-Oh excusez moi, je ne vous avais pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Mar 5 Jan - 17:36

La pétillante fille d'une très célèbre conseillère en problème de coeur s'était complètement perdue dans la contemplation de l'océan. Les odeurs marines avaient cette si agréable particularité d'apaiser et détendre l'énergique Honey. Toujours, en mouvement l'esprit en perpétuel ébullitions. Elle ne réalisa pas qu'un homme s'approchait et quand bien même rien n'aurait pu troubler son moment de paix. Loin, des démons, loin de son prétendu géniteur. Seule sa mère ou sa grande soeur venaient parfois la retrouver en ce lieu de sérénité. Et jamais elle ne se permettaient de détruire ce rare moment de quiétude au contraire aussi loin qu'Honey pouvait se souvenir, ces instants elles les partageaient, fugaces et rares ce lieu tacitement reconnue comme une zone neutre.

*La maison me manque... Elena... Rachelle... où est-vous ? Que faites-vous en cet instant ? Vous posez-vous des questions ? Êtes vous aussi perdues que moi ou bien avez-vous su vous adapter à cette étrange époque ?*

Malheureusement, tout finit toujours par arriver. Les bruits naturels furent recouverts par un tout nouveau. Aucune difficulté à reconnaître celui d'une pierre qui fend l'eau. La blonde prit sur elle, c'était une zone neutre il ne fallait pas abattre le feu de l'enfer sur un pauvre gosse jouant à faire des ricochets. Les éclaboussures ne la dérangeaient pas vraiment, sur un rocher au milieu de la jetée battue par les vagues, elle s'y attendait, cela ne coupait jamais. Ses pantalons finissaient humidifiés. Un galet un peu trop large, lancé un trop près... il ricocha au pied de la jeune femme et finit sa course dans l'eau si près d'elle que l'éclaboussure la mouilla vraiment. Son haut en fut même touché. Agacée, elle fit volte face manquant de perdre l'équilibre elle se rattrappa de justesse faisant basculer son poid sur l'autre pied, bénéficiant d'une meilleure assise au sol. Elle s'approcha plus lentement, prudemment cette fois ci. Honey, pesta intérieurement contre elle-même, n'ayant pas eut la présence d'esprit de retirer ses chaussures à haut talon. Elles allaient parfaitement avec sa courte jupe noire et sa chemise blanche. Tenue plus ou moins classique pour une serveuse, elle avait omis les bas et la ceinture qui auraient été parfaite avec sa jupe. Perdue quelque part dans sa chambre.

*C'est pas vrai ! Ce n'est pas lui, ce démon est mort, il est même bloqué dans les limbes. Il ne peut pas exister à cet époque. Les Fondateurs ne se seraient pas amusés à me faire remonter le temps pendant que je me détendais quand même... Ils ont un humour limite mais quand même...*

La jeune femme se figea un instant en reconnaissant ce visage souvent vu dans le livre des ombres. Le démon qui séduisit, épousa, mit sa mère sur le trône des enfers brièvement certes. Impossible, Cole Turner à savoir Balthazar était mort. Le pouvoir des trois à sa grande époque l'avait vaincu suite à un changement de réalité. Piper avait même ajouté dans le livre des ombres qu'il se trouvait prisonier dans les limbes. Un sosie... en toute logique et en cet instant Honey, voulait croire à la logique, elle projetait même de fonder un nouveau culte à la logique. Honey décida de ne pas paniquer pour rien si c'était lui elle en savait assez pour savoir qu'il ne s'amusait pas à tuer pour le plaisir de le faire, pas depuis qu'il aimait sa mère. Mais elle partageait sa vie avec ce Coop maintenant... La jeune fille tilta.

*Ben tiens avec ma veine je suis devant un papa potentiel.... Stop... soyons sérieuse.*

"Vous pourriez vous montrez plus prudent. Si vous ne savez pas viser lancez donc vos cailloux là où il ne se trouvera personne pour être blessé !"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Démon
Mister CC

DémonMister CC

Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 34
Pouvoirs : Boules d'energie, Boules de feu, Téléportation
Camp : Maléfique
Âge du personnage : 39 ans
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Identity :
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
73/100  (73/100)

MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Mer 6 Jan - 21:17

La jeune femme en question n’avait pas l’air ravie d’être ainsi arrosée. Qui l’aurait été de toute manière ? Mais il fallait dire qu’elle n’avait pas vraiment une tenue pour venir se promener sur les rochers. Jupe, talons…S’était-elle enfuie d’une réception quelconque ? Cole était même curieux et admiratif au fait qu’elle ne soit pas tombée avec des chaussures pareilles ! Tout un art d’être femme !

-Je ne visais personne, ni quoi que ce soit. Je ne vous avais pas vu avec ces rochers qui vous cachaient de ma vue.


Il n’avait pas apprécié le ton grinçant de cette jeune femme mais il n’en allait pas faire tout un plat !

-Encore désolé.

Plus il regardait cette femme, plus elle lui semblait familière. Il avait beau chercher dans sa mémoire, il ne se souvenait pas l’avoir rencontré. Et pourtant…Son visage lui était familier. Ce n’était pas non plus l’une de ses clientes…Il l’avait peut-être croisé dans un restaurant. Elle lui faisait penser à une serveuse avec sa tenue. D’ailleurs, peut-être était-ce là son métier. Oui, mais il n’avait pas pour habitude de mémoriser tous les visages qu’il croisait !

-Vous devriez faire attention avec vos talons. On ne sait jamais, vous pourriez tomber à l’eau. Et dans ce cas là, vous auriez une bonne raison de rouspéter !

Cole ramassa ses chaussures, prêt à s’en aller. Mais il voulait tout de même en avoir le cœur net.

-On s’est déjà croisé quelque part ? Vous me semblez familière…

Il ne savait pas comment elle allait le prendre mais tant pis. Un nuage obscurci un instant le ciel. La température était vraiment fraîche lorsqu’il n’y avait plus de soleil. Cole se demandait si elle n’avait pas froid habillée ainsi. Enfin bon, lui était habillé chaudement ! Il avait bien fait d’ailleurs, car les nuages arrivaient et le vent commençait à se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Jeu 7 Jan - 2:58

Honey ne pensait pas venir se promener sur les rochers, l'occasion ne se présentait plus vraiment à son époque la demoiselle passait le plus clair de son temps à courir. Pour l'université, pour échapper à un démon ou plus simplement pour attraper le bus la demoiselle ayant réussit l'exploit de rater son permis cinq fois. Le code ne lui posait pas de problème, la conduite non plus. La prudence et le bon sens en revanche. le pauvre examinateur eut souvent l'occasion de voir le film de sa vie se dérouler sous son regard tétanisé par la conduite folle de la jeune blonde. Les bouches incendies, les barrières de sécurité même en se garant elle trouvait le moyen de détruire quelque chose. La demoiselle perdue dans ses pensées comme l'était souvent sa mère reporta son attention. Aussi douée que Phoebe pour suivre une discussion et le fils de ses propres pensées.

"Je me suis peut-être emportée... je ne m'attendais pas vraiment à me faire lancer des pierres. Comme il s'agit d'un accident, c'est oublié."

*Si c'est bien le démon auquel je pense mieux vaut ne pas prendre ombrage d'un cailloux, les blessures dû à une boule d'énergie sont largement plus compliquées à guérir.*


Son ton auparavant irrité, s'était fait plus doux, neutre avec cette pointe de velours qu'elle emprunta si souvent à sa maman dans son enfance qu'il devint sien. Du moins dans les moments où Honey désirait quelques chose, comme en cet instant précis. La demoiselle le scruta attentivement essayant de deviner si devant elle se trouvait l'ex Source déchue ou si elle faisait bien de considérer qu'elle se trouvait dans l'erreur. Cole Turner se serait-il excuser devant une humaine ? probablement, Phoebe avait écrit qu'il était civilisé pour un démon. Obstiné comme pas deux mais capable de contrôler plus ou moins bien sa nature démoniaque si le souhaitait. Voilà qui ne l'avançait pas beaucoup. Elle connaissait cette page du livre des ombres par coeur fascinée par la puissance de cet amour qu'ils avaient connu et perdu.

"Les talons... oh oui, j'ai plus ou moins l'habitude de tomber avec j'ai appris à me rattraper avec le temps."

Effectivement, Honey n'avait pas vraiment besoin d'aide extérieur pour s'étaler avec brio. Elle tombait souvent et se ridiculisait plus souvent qu'à son tour faisant le bonheur des plus jeunes qui l'adoptaient souvent comme clown occasionnel. Étonnement, la petite fille de Patricia ne tombait jamais quand elle courrait. la question suivante lui fit hausser un sourcil, prise au dépourvue. Son visage, familier ? Elle ressemblait un peu à sa mère, mais bien plus pâle et blonde. Pour voir Phoebe en elle il fallait vraiment connaître la chroniqueuse car ce qu'Honey avait de plus proche d'elle se retrouvait dans sa démarche, ses mimiques et sa manière bien à elle de faire passager ses pensées par son attitude.

*La prudence voudrait que je la joue fine pour obtenir mes informations. L'imprudence et la bêtise préféreraient me voir lui déballer mon histoire et voir sa réaction. Aucune de ses deux options ne me ressemblent vraiment. prenons le troisième chemin une demie vérité.*

"J'ai aussi l'impression de vous connaître. Votre visage m'est familié bien qu'il soit impossible que nous nous soyons rencontrés. je viens à peine d'arriver dans cette ville."

*Du moins à cette époque, je n'y suis même pas encore née.*

"Je me demande, mon père était avocat et il y a de cela quelques années je l'accompagnait dans ses voyages parfois auriez-vous travaillé travaillez dans un tribunal ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Démon
Mister CC

DémonMister CC

Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 34
Pouvoirs : Boules d'energie, Boules de feu, Téléportation
Camp : Maléfique
Âge du personnage : 39 ans
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Identity :
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
73/100  (73/100)

MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Sam 9 Jan - 19:38

La jeune femme ressentait cette étrange sensation de familiarité. Cole ne s’était donc pas trompé. Il l’avait bel et bien déjà vu quelque part. Cependant, lorsqu’elle lui confia une probable raison, il eu soudain une sensation de déjà vu. L’excuse du père avocat, il l’avait déjà vécu ! Ce fut la première excuse que lui donna une certaine blonde lorsqu’elle l’empêcha d’aller voir Phoebe au Bay Mirror. Cette raison lui semblait alors fausse. Etait-elle aussi de son côté ? Connaissait-elle l’autre fille ? Tout ceci ne lui disait rien qui vaille. Peut-être était-il trop parano, mais il valait mieux se méfier de cette fille. Car si elle était de mèche avec l’autre, elle était peut-être aussi sorcière, et il ne tenait pas à être de nouveau figé.
Et le fait qu’elle donne la même raison, prouvait qu’elle connaissait son passé, ou du moins qu’il avait été avocat.
Cependant, peut-être que cette fille disait la vérité, contrairement à l’autre. Il était tout de même perplexe, car elle lui disait quelque chose.
Il décida alors d’en savoir plus…Irait-elle plus loin dans son mensonge ?


-En effet…Quel est votre nom, que je sache si cela me dit quelque chose ?

Il observait maintenant tous ses gestes, ses attitudes qui pourraient la trahir. Le moindre effet de stress serait capté. Il n’avait pas besoin de détecteur de mensonge lorsqu’il sentait que quelqu’un lui mentait.

-Vous aviez quel âge à cette époque ? Parce que sinon vous avez une sacrée mémoire pour avoir retenu mon visage.

Il voulait la piéger. Il voulait savoir si elle était sorcière ou non. Sous sa forme démoniaque, il l’aurait tout de suite sentit. Mais il n’allait pas prendre le risque de laisser libre court à Balthazar, surtout s’il s’agissait bel et bien d’une sorcière ! Elle aurait peu de chance de s’en sortir. Si c’en était une, il était prêt à tout faire pour connaître son identité.
Le temps continuait de changer, laissant de côté le soleil. Il avait désormais totalement disparu. Il ne tarderait surement pas à pleuvoir vu les nuages qui arrivaient. Cole décida de remettre ses chaussures. Il serait moins à l’aise sur les rochers, mais il n’aurait pas les pieds trempés si une averse les surprenait. Une fois chose faite, il recula du bord du rocher. La mer était en train de monter. Il faudrait penser à ne pas rester trop longtemps ici à discuter sinon, ils seraient coincés par la marée. Mais ils avaient encore du temps devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Sam 9 Jan - 21:06

Son nom... la jeune femme s'attendait à cette question un instant elle eut envie de dire la vérité. Certes, elle savait mentir mais n'appréciait pas vraiment cela. Elle craignait la réaction de cet home un subtil changement dans son regard la mit sur ses gardes. elle ignorait si c'était de la méfiance ou de l'intérêt. A moins que ce ne fut simplement un effet dû à la disparition du soleil éclipser par un cortège nuageux. Elle pouvait tout simplement refuser de répondre à sa question. Le figer et filer à l'anglaise. Incapable de masquer sa nervosité elle passa sa mèche derrière son oreille avec la même grâce dont faisait preuve sa mère lorsqu'elle portait les cheveux longs et qu'ils gênaient sa vue. Elle décida de prendre un risque calculée. Honey utiliserait le nom de Coop et le prénom de sa mère pour jauger la réaction de l'homme dressé devant elle. Mayers n'était pas le nom le plus répandue et il n'était pas forcé de connaître son père après tout ils avaient pu se croiser brièvement dans les couloirs d'un tribunal.

"Je n'oublie jamais un beau visage."

S'il se méfiait peut-être qu'un trait d'humour prétentieux et flatteur le détournerait de ses soupçons et si ce n'était pas le cas un compliment ne fait jamais de mal même lorsqu'on n'en pense pas un mot. ce qui n'était pas vraiment le cas ici. Honey trouvait Cole séduisant, pas de la même manière que Coop. En face de Cole, la sorcière comprenait totalement l'attirance de sa mère pour lui. Finalement mieux valait éviter d'utiliser le prénom de sa mère c'était peut-être trop risqué avant d'être sûre. La jeune femme fit quelques pas vers l'inconnu probablement l'un des nombreux ex petits amis de sa maman chérie.

" Honey Hall... "

Elle glissa sur une algue et tomba sur les fesses. La demoiselle bondit intérieurement de joie à l'idée de s'être interrompue à temps et surtout de ne s'être pas mordue la langue. Pourtant, elle décida qu'elle aurait bien mérité cette petite punition en raison de la grave erreurs qu'elle manqua de faire. Elle se redressa prudemment puis, plongea son regard acier dans celui pénétrant, inquisiteur de Cole.

"Je suis, Honey Alison Mayers et vous ?"

La jeune femme se maudit intérieurement d'avoir bien faillit se trahir alors qu'elle venait de se mettre d'accord avec elle-même. Adolescente elle s'était beaucoup amusé à mentir pourquoi en grandissant cela lui devenait très difficile. Même sa mère mentait presque mieux qu'elle. Elle fut tout même plus ou moins chanceuse, la marrée montant un peu une vague frappa ses chevilles.
Pour son âge... la jeune fille n'en avait aucune idée franchement les dates elle n'y avait pas prêter attention Cole était supposé mort, prisonniers des limbes ce qui passionna Honey se résumait à la puissance de l'amour entre eux. Elle rêva souvent de vivre quelque chose d'aussi puissant.

"Je ne l'ai plus suivit après mes douze ans mais nous ne sommes venus à San Fransisco que trois ou quatre fois. je ne me souviens que de certaines impressions. Certains visages me donnent une impression de déjà vue comme vous."

Noyer le poisson sous un flot de paroles continu. Une idée qu'elle décida de ne pas suivre cela pourrait se retourner contre elle plutôt que d'ennuyer son interlocuteur au point de le faire fuir. Sa mère aussi parlait beaucoup adepte des jolis mots et des longues phrase. La chroniqueuse n'était pas la perles du Bay Mirror uniquement pour sa beauté. Non, l'important restait dans ses chroniques sa capacités à dire mêmes les choses les plus douloureuses de la plus belles des manières. Honey concentrée uniquement sur l'homme qui lui faisait face ne prenait pas garde à la montée des eaux. Elle l'observa mettre ses chaussures sans vraiment le voir. La grisaille ne la surpris pas, elle était née à San Francisco et prétendait de venir de New York alors se formaliser pour un orage voilà qui serait bien bête. Elle croisa les bras sur sa poitrine la froid la saisissant soudain. Le soleil ne les caressant plus de ses rayons bienfaiteurs, la fraîcheur de la brise marine se faisait sentir plus fortement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Démon
Mister CC

DémonMister CC

Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 34
Pouvoirs : Boules d'energie, Boules de feu, Téléportation
Camp : Maléfique
Âge du personnage : 39 ans
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Identity :
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
73/100  (73/100)

MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Lun 11 Jan - 21:03

Ben voyons ! Elle utilisait la flatterie pour s’en sortir. Ainsi elle gagnait du temps pour alimenter son mensonge. « Je n’oublie jamais un beau visage… ». Cela n’atteignit pas notre démon, habitué à ce genre de phrases pour l’amadouer. Inutile qu’elle perde son temps avec ces pirouettes vouées à l’échec. Mais elle se décida enfin à se présenter. Malheureusement elle tomba à terre. Cole leva les yeux au ciel. Il avait eu raison pour les talons. Et en plus, elle ne regardait pas où elle marchait. Elle n’avait pas vu les algues vertes qui sont les plus glissantes. S’il s’agissait bien d’une sorcière, on peut dire qu’elle n’était pas des plus adroites.
Enfin, elle se redressa et se présenta. Honey, Alison Mayers…Mayers…Ce nom était plutôt courant. Pourtant aucun avocat ne lui venait à l’esprit. Si elle disait vrai, ce ne devait pas être un avocat réputé. Si ca se trouve, il ne l’était même plus.
Cependant, il connaissait un Mayers. Il ne l’avait jamais rencontré, mais il avait son enquête sur la nouvelle famille de Phoebe. Elle était désormais mariée à un certain Coop Mayers, et avait une fille nommée Elena. Etait-ce par pur hasard si la jeune femme devant lui portait le même nom que le mari de Phoebe ?


-Cole Turner, lui répondit-il en souriant. Il ne voulait pas lui montrer ses doutes et lui faire croire qu’il la croyait. Et puis de toute façon, si elle était bien sorcière, elle connaissait son prénom.

Restait à savoir maintenant si elle disait vraiment la vérité. Etait-elle de la famille de Coop Mayers ? Dans ce cas, cela pourrait l’intéresser afin d’en savoir plus sur son…« rival ». Mais si elle mentait comme Cole le pensait, cela n’expliquait toujours pas cet aspect familier.
Si elle ne mentait pas, pourquoi serait-elle autant nerveuse ? Elle avait des tics nerveux, comme remettre ses mèches derrière ses oreilles, le clignotement de ses yeux avait légèrement augmenté, elle passait sa main dans les cheveux, et fuyait de temps à autre le regard de Cole.
Bien sûr, elle jouait la fille sûre d’elle. Son mensonge aurait pu passer inaperçu avec quelqu’un d’autre, mais pas avec Cole Turner. Dans son ancien travail d’avocat il avait appris à détecter les signaux du mensonge, et elle en avait plein.
Maintenant, il fallait la coincer.


-Mayers, ce nom me dit quelque chose, en effet. Ce n’était pas un petit blond aux traits fins ? Il me semble que j’ai déjà croisé un Mayers, reste à savoir s’il s’agit bien de votre père.

Le temps se faisait menaçant, il était temps de bouger. Mais il ne la lâcherait pas tout de suite. Il ôta sa veste et la tendit à Honey.

-Tenez, mettez ça sur vos épaules, vous allez attraper froid, dit-il le plus aimablement du monde.
-Il faut mieux retourner sur la plage. La marée monte.

Il l’accompagna alors jusqu’à la plage, prêt à la rattraper si elle dérapait encore sur les rochers.

-Dites moi, votre père travaillait-il dans un cabinet d’avocat ? Et dans quelle ville ? Peut-être cela m’aidera-t-il à retrouver la mémoire.

Elle n’avait pas d’autres choix que de s’enliser dans son mensonge. A moins qu’elle décide de dire la vérité. Mais elle était coincée si elle continuait à lui mentir. En tout cas, cette fille était louche. Pourquoi lui mentir ? Le craignait-elle ? Il aurait conclut à une sorcière l’ayant reconnu et voulant se protéger, mais son intuition lui disait autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Mar 12 Jan - 14:24

Oui, elle s'attendait plus ou moins à entendre ce nom. D'accord, elle craignait de l'entendre mais la surprise la frappa quand même et avec une certaine peur dans le regard elle se fit violence pour ne pas reculer. Pas nécessairement de se faire assassiner dans la seconde, quoiqu'elle pourrait peut-être lui donner une bonne raison en faisant un mauvais pas à force de lui mentir. La jeune femme se maîtrisa presque avec succès. Si elle n'en tomba à la renverse ni n'en poussa un cri de surprise la sorcière en eut un léger frisson. Honey espéra qu'il s'imaginerait qu'elle avait froid. Effectivement, il lui tendit sa veste. Poliment, elle accepta espérant l'induire en erreur le temps plus frais, la grisaille menaçante la demoiselle accompagne le démon sur le sable.

"Cole Turner. je ne me suis donc pas trompée, vous avez été procureur ou assistant du procureur. Il est arrivé que votre nom soit cité. J'écoutais souvent à la porte du bureau de mon père. Il voyage beaucoup pour son travail il a emménagé ici depuis deux ou trois ans avant il vivait ailleurs.

En fait, elle lisait et relisait continuellement le livre des Ombres ainsi que le journal intime de sa mère et a une époque effectivement Cole était très souvent cité...Un peu réticente, elle fit tout de même une brève description de son prétendu père. La jeune femme ne savait pas s'il s'était déjà croisé, les probabilité que Cole décide de faire voler en éclat la vie de sa mère crevaient très certainement le plafond mais la jeune femme ignorait depuis combien de temps l'ex Source avait repris vie. Elle ne s'imaginait pas qu'il avait déjà fait son enquête.

"Mon père est brun, des yeux sombres. Il vous ressemble un peu bien qu'il soit plus musclé et que son teint soit moins clair. Il est un peu plus grand que vous. Il a presque toujours cette horrible barbe de quelques jours qui pique et son regard perçant on a l'impression qu'il arrive à lire votre âme."

Ce qui n'était pas tellement faux cupidon avait la capacité de lire dans les coeurs. C'est pourquoi adolescente il lui était plus simple de le figer pour déguerpir que de le manipuler. Jusqu'à ce qu'elle dégote la potion qui permis à ses tantes de bloquer le pouvoirs d'empathie de Phoebe. Un petit coup de pouce de Rachelle particulièrement douée pour faire les potions et qui avait elle aussi grand besoin de faire les quatre cent coup et hop. Ni Phoebe, ni Coop ne furent plus jamais capables de lire en elles à moins qu'elles ne relâchent leur attention. Et à partir de là mentir à cet ange de l'amour se révéla être bien plus simple. Si la flatterie ne fonctionnait pas Honey.

*Bon, je me sors comment de se guêpier moi maintenant ? *

L'expression de Cole n'avait pas vraiment changé. Il ne semblait pas plus méfiant ni plus confiant... Honey décida que la flatterie n'avait pas le don de mettre en colère ni de l'amadouer. Encore une confirmation des écrits de sa mère. D'un point de vue légale Honey était bien l'enfant du Cupidon au même titre que ses deux soeurs. Si on pouvait voir un peu de Coop en Elena aussi bien qu'en Rachelle la petite blonde n'avait aucune ressemblance avec cet homme qui n'avait pas bien su masquer ses doutes dans son enfance. Le cupidon s'efforça de rattraper son erreur en montrant à Honey qu'il l'aimait au même titre que ses soeurs bien que la question planait au dessus de leur tête telle une épée de Damoclès. Malheureusement le mal avait été fait et l'adolescente qu'elle était devenue se ferma hermétiquement à celui qui l'éduqua comme il pu souffrant probablement de ce rejet brutal. Peu importait à Honey au fond, les états d'âme de cet homme ne la concernait pas. Aujourd'hui, elle regrettait son attitude qu'il soit ou non son géniteur, c'était le seul père que la vie lui octroya... en agissant différemment en ne le repoussant pas aussi brutalement qu'elle le faisait. Enfin, elle ne se trouvait pas en lieu pour se défaire de son sentiment de culpabilité mais pour se détendre et accessoirement subir un interrogatoire sous la forme d'une discussion policée.

"Inutile de chercher dans vos connaissance un homme qui me ressemble. Je ne ressemble en rien à l'homme qui m'a élevé à croire que ma mère est allée voir ailleurs.""

Honey ne savait certes pas mentir avec assurance aux inconnus et même si l'impression de connaître Cole depuis toujours après avoir si souvent lu et relu son histoire dans le livre des ombres la jeune sorcière n'était certainement pas bête au point d'être sûre de le connaitre vraiment. Mais cette dernière phrase n'était pas un mensonge c'était la vérité la plus strict, elle ne cacha pas la pointe de détresse que cette pensée éveillait en elle. En réfléchissant bien. Elle ressemblait aussi bien à Coop qu'à Cole... certes elle avait au moins les yeux de la couleur de Cole. mais Prue avait ce même regard aussi ce n'était pas forcéemnt à lui qu'elle le devait. Toujours aussi perdue dans ses recherches d'un quelconque lien entre elle et Cole la jeune femme dérapa encore, elle se rattrappa en faisant basculer son poids sur l'autre pied et tendit son bras droit en avant pour maintenir son équilibre.

* Zut... je dois me concentrer histoire de marcher au moins droit et sans tomber. Et si jamais il se met à chercher un avocat Mayers dans la ville ?*

Voilà qui acheva de lui faire égarer son équilibre tout juste retrouvée. Cette fois elle eut de nouveau droit à une vraie chute. La maladresse de la jeune femme lui renvoya en plaine figure son échec lorsqu'elle tenta de se mettre aux arts martiaux avec sa grande soeur. Ce qui valait les blessure d'Elena n'était pas sa maîtrise de l'art du combat mais plutôt son incapacité à conserver son équilibre et ce manque de coordinations de ses membres. Ils décidaient chacun d'une route à suivre faisant fi des directives de son malheureux cerveau.

"Désolée, je me perd souvent dans mes pensées. "

La jeune femme se décida à révéler une partie de la vérité pas toute l'histoire non plus de toute façon, il la prendrait pour une folle. Comme s'il était si simple de venir du futur même pour une sorcière. Une puissance considérable était nécessaire pour ce genre de sort et elle ne la possédait certainement pas. Honey se redressa encore une fois se donnant l'impression d'être un gag ambulant voir pire, un animal rampant qui avait eut la malchance de se réincarner sous la forme d'une jeune femme.

"Vous devriez être mort Cole Turner. Je ne pensais pas qu'il fut possible que ce soit vous lorsque que je vous ai reconnu. Êtes-vous revenu à cause de votre obsession ? Phoebe Halliwell à l'air heureuse avec son nigaud de mari. Ils ont une enfant. pensez-vous réellement que vous ne lui causerez aucune souffrance en brisant son mariage ? Lui arracher un bonheur qu'elle a attendue toute sa vie, c'est très égoïste vous savez."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Démon
Mister CC

DémonMister CC

Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 34
Pouvoirs : Boules d'energie, Boules de feu, Téléportation
Camp : Maléfique
Âge du personnage : 39 ans
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Identity :
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
73/100  (73/100)

MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Dim 17 Jan - 22:42

Honey Mayers fit encore une chute. Décidemment, elle ne savait pas tenir sur ses jambes. Mais cela l’amusait maintenant. Il lui tendit alors sa main pour l’aider à se relever.
-Je vois que vous ne vous perdez pas seulement dans vos pensées…dit-il sur un ton amical. Cette fille l’amusait par son attitude. Peut-être parce qu’il la trouvait familière. Elle tentait de se dépêtrer de son mensonge. Et pourtant, Cole avait le pressentiment qu’il y avait un fond de vérité maintenant. Le ton de la jeune femme avait changé, elle était moins stressée.

Cependant, elle finit par faire une énorme bourde. Elle venait de prononcer les mots de trop. Pas de doute, cette femme n’était pas ce qu’elle prétendait être…Une simple fille d’un quelconque avocat n’aurait jamais su tout ceci, et surtout elle n’aurait jamais été autant intéressée par son cas ! Obsession…Phoebe Halliwell…Egoisme…Voilà des mots choisis et non pris au hasard. Elle savait parfaitement qui il était depuis de début. Le coup de la super mémoire était trop gros. Et il fallait dire que son jugement ne plaisait guère au démon. De quoi se mêlait-elle ? Etait-elle aussi ici pour l’empêcher de reconquérir Phoebe ? Il préféra ne pas répondre tout de suite, car il savait qu’il n’allait pas être très courtois. Il attendit donc de rejoindre la plage pour pouvoir lui répondre. Il était un peu plus calme, ou du moins, il se maîtrisait un peu plus.


-Vous semblez en connaître beaucoup sur ma vie. Votre père était-il autant bavard avec sa fille ? Et je ne vois pas pourquoi vous dites que je devrais être mort. Ce n’est pas parce que j’ai arrêté mon métier que je devrais être mort…
Ils marchaient maintenant dans le sable et Cole se demandait si ses talons ne lui causaient pas encore des soucis. Il y avait maintenant moins de monde sur la plage. Les familles étaient parties, laissant place peu à peu aux surfeurs.
« Vous devriez être mort Cole Turner », « Êtes-vous revenu à cause de votre obsession ? ». Ces mots résonnaient dans sa tête. Une simple humaine n’aurait jamais dit ces phrases. Si elle l’avait considéré mort, cela ne la surprenait pas qu’il soit de retour d’entre les morts ? Tout ceci était beaucoup trop flou.
Cole pensa alors à une chose. Elle était peut-être démone. Dans ce cas, il l’avait peut-être déjà croisé en enfers. Cela expliquerait sa familiarité. Mais dans ce cas pourquoi le lui cacher ? Non…Elle n’avait rien d’une démone. Il l’aurait senti. Il devait en conclure qu’elle était belle et bien sorcière. Il faudrait donc dorénavant la jouer fine. Il ignorait quels étaient ses pouvoirs. Il ne lui voulait pas de mal…Seulement comprendre.
La pluie fit son apparition et ils allaient finir vite trempés s’ils ne trouvaient pas un abri.


-Mieux vaut ne pas traîner. Je vous offre un verre ? Ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre la fille d’un ancien collègue.

Evidement, il continuait dans son jeu. Mais tout ceci n’était que pure manipulation. Il ne voulait pas la laisser partir maintenant. Mais il n’allait pas la retenir de force si elle n’acceptait pas son offre. Il aurait le temps durant ce verre d’en savoir plus sur elle. Cole attendit la réponse de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Mar 19 Jan - 21:26

La jeune femme grommela mécontente de son éternelle maladresse avec un vif soulagement elle accepta la main tendue de Cole. Marcher en ligne droite sur le bitume régulier et stable avec une paire de basket lui était déjà compliqué mais en talon aiguille sur les rochers ou le sable Honey s'étonna de pas encore être suffisamment tombée pour se décider à finir par ramper. Par une heureux hasard son instnct de survie suffisait à compenser sa maladresse lorsqu'une menace immédiate se faisait sentir lui permettant de se mouvoir plus facilement.

"Oui, en général lorsque je me perd dans mes pensées mon équilibre en profite pour se faire la belle."

Un humour de famille, cette petite blague sur sa personne Honey la devait sa précieuse Elena. Rire ainsi d'elle-même fit se dissiper la tension en elle, la Halliwell se sentit plus sereine. L'esprit plus clair Honey fit un rapide topo de sa situation. Cole semblait méfiant et elle savait parfaitement que ses paroles devaient l'avoir agacé. Si elle continuait sur cette voie elle finirait par le mettre en colère et s'il sortait de ses gonds au points de vouloir la tuer ses pouvoirs ne suffiraient pas à la défendre. Elle pourrait le figer, s'enfuir mais il retrouverait sa trace facilement. Pas vraiment le genre d'homme à laisser une inconnue se mettre entre lui et son objectif. La sorcière ne se décida pas pour autant à parler. Une situation délicate, la chômeuse ignorait si elle devait ou non dire la vérité sur son identité. Les choses seraient plus simple.

"Cela n'arriverait pas à ma grande soeur. Elena est si douée pour tout. Elle maîtrise les arts martiaux presque aussi bien que notre mère. Alors une pirouette et hop de nouveau sur ses jambes."

Ignorant complétement le statut de détective privé ou l'enquête de Cole sur sa famille la sorcière ne voyait pas le mal à parler de sa soeur d'autant que cela lui donnait un peu de courage.
Honey n'avait pas de père ou de mère dans le domaine de la justice, ce qui s'en rapprochait le plus était son cher tonton Henri. Officier probatoire. Et sa cousine Anna désireuse de devenir avocate. Une profession que la sorcière voyait surtout parfait pour les démons et autres créatures maléfiques. Elle voyait aussi très son banquier sur un trône d'ossement occupé à jubiler en imprimant des lettres désagréables concernant son découvert, bien que cette petite crise financière soit très vite passée, elle la hantait actuellement car probablement sur le point de se répéter. Voilà une chose qu'elle ne regretterait pas du futur comme les démons.
Cette toute dernière digression lui donna un semblant de courage pour exprimer tout haut ce qu'elle pensait tout bas.

"Vous vous payez ma tête, ou alors vous avez bien fait de laisser tomber votre couverture de procureur. Je suis une piètre menteuse, il n'y a que Coop pour gober mes mensonges. Va pour un verre, je vais ressembler à un raton laveur."

Mi figue mi raisin le regard de la sorcière ne quittait pas le démon guettant sa réaction. La pluie tombait drue alors qu'il progressait. Plus attentive à Cole et leur discussion le pied de la jeune fille la rappela à l'ordre en se collant devant son jumeau manquant de la faire tomber. le soutient de son peut-être nouvel allié lui fut utile. Intérieurement elle jubilait la perspective de peut-être avoir l'ex Source comme allié pour mieux préserver sa mère lui donnait l'impression qu'elle pourrait agacer les fondateurs.

" Écoutez, je n'ai personnellement rien contre vous, mais Phoebe est une personne très importante pour moi. Je sais combien vous êtes amoureux d'elle et j'ai dépassé les bornes j'en suis bien consciente. "

Sincère jusqu'à un certain point, elle ne pouvait pas permettre de couper Phoebe définitivement Phoebe de Coop ou de Cole. Impossible pour elle de savoir lequel des deux étaient son père ni même si c'était l'un d'entre eux d'ailleurs.

"Vous vous posez des questions, c'est tout à fait logique. Je n'ai pas le droit de répondre à toutes vos questions. Disons que je ne suis pas là pour vous empêcher de la séduire ni pour vous aider à le faire. Cependant votre survie me serait vitale aussi, si cela ne vous pose pas de problème j'aimerai rester à vos côtés. Il pourrait se trouver certaine personne de ma connaissance avec l'intention de vous nuire. "

Des membres de sa famille mais cela elle ne pouvait le dire, des personnes venues du futur qui comme elle, savaient que certaines choses allaient se produire. Honey ne permettrait pas que Cole ou Coop fussent tués. Elle ne laisserait pas non plus Cole s'attaquer à sa famille, il ne fallait pas pousser non plus. La perte des Halliwell un projet quelle ne conduirait jamais. Bien au contraire l'intéret de sa famille son seul objectif. Qu'ils soient unis et heureux voilà tout ce qu'elle désirait dans le bien ou dans le mal peu lui importait.

"Ah ! Non, pas ce café, on va à côté. J'ai eut un entretien ce matin et le patron n'a même pas eut la decence d'annuler notre rendez-vous alors qu'il avait déjà trouvé quelqu'un!"

Honey s'efforçait de donner une image sereine sur d'elle pour autant les questions se bousculaient dans sa tête sur la justesse de ce qu'elle s'apprêtait à faire. Plutôt que de chercher le soutient de sa famille elle se dirigeait vers un être qui manqua de la détruire par le passé. Comme le disait l'adage, Gardes tes amis près de toi et tes ennemis encore plus près. Où se situait Cole ? Ami ou ennemi ? En plaçant les intérêts de Phoebe, de sa mère en tête de liste la jeune femme avait une petite idée de la réponse à son questionnement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Démon
Mister CC

DémonMister CC

Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 34
Pouvoirs : Boules d'energie, Boules de feu, Téléportation
Camp : Maléfique
Âge du personnage : 39 ans
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Identity :
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
73/100  (73/100)

MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Mer 27 Jan - 12:30

En entrant dans le café, Cole semblait parfaitement calme. Pourtant, il y avait un véritable big bang dans sa tête. Honey semblait avoir adopté la franchise, et il lui fallait assimiler toutes ces informations. Tout d’abord, il était clair qu’elle était attachée à Phoebe et à sa famille. Elle connaissait son mari, Coop Mayers. Ainsi donc, il avait vu juste depuis le début. Elle avait un lien avec cette famille. Soit elle avait utilisé le nom de Coop pour masquer le sien, soit elle appartenait à sa famille. Cela était probable après tout. Cela expliquerait pourquoi elle les connaissait. Cependant, cela n’expliquait pas cette impression de familiarité.
Ensuite, il ne comprenait pas le lien qu’il pouvait avoir avec cette jeune femme. Sa propre survie lui serait vitale… Pourquoi ? Et comment savait-elle tout cela ?
Il est tout de même étrange comment une simple rencontre hasardeuse peut s’avérer être providentielle. Cependant, il ignorait encore la raison de cette rencontre… Elle semblait différente de l’autre sorcière. Elle n’avait pas l’intention de se mettre sur son chemin. Enfin, c’était ses mots…

Cole passa une main dans ses cheveux humides et alla s’asseoir à une table située au fond du café. Il ne voulait pas que des oreilles curieuses viennent écouter leur conversation. Il repensait aux paroles de Honey. Son silence devait même devenir gênant, voir lourd pour la jeune femme. Mais il avait besoin de faire le point. Il lui manquait un morceau du puzzle. « Il pourrait se trouver certaine personne de ma connaissance avec l'intention de vous nuire. » Qui ? Il en avait rencontré des personnes qui voulaient lui nuire ! Certes il s’agissait essentiellement de démons, mais il y avait des sorcières dans le lot ! Et cette fille n’était pas une simple humaine ! Une sorcière de sa connaissance souhaitait-elle le voir mort ? Bizarrement, il ne pouvait s’empêcher de penser à cette sorcière qu’il avait rencontrée près du Bay Mirror. Il avait été clair qu’elle ne l’aimait guère et qu’elle voulait le tenir éloigné de Phoebe. Mais Honey ne semblait pas avoir le même objectif. D’ailleurs il ne voyait pas très bien où elle voulait en venir.


-Je peux savoir quel est votre lien avec la famille Halliwell ? demanda-t-il alors.

Un serveur vint les interrompre pour prendre commande. Cole demanda un café puis laissa Honey passer commande à son tour. Tout à coup, une phrase lui revint en mémoire : « Cela n'arriverait pas à ma grande sœur. Elena est si douée pour tout. Elle maîtrise les arts martiaux presque aussi bien que notre mère. Alors une pirouette et hop de nouveau sur ses jambes ». Elena… N’était-ce pas le nom de la fille de Phoebe et de Coop ? Phoebe était très douée en arts martiaux… Il s’en souvenait parfaitement ! Etait-ce seulement une coïncidence ? Il en doutait. Ainsi donc… S’il comprenait bien… Honey était la fille de Phoebe et de Coop ?! Il prit soin alors de la détailler. Il était clair qu’elle ne ressemblait en rien à son père, comme elle l’avait mentionné plus tôt. Mais elle avait certaines mimiques lui rappelant Phoebe… Tout concordait… Cela expliquait pourquoi elle lui semblait si familière.
Cependant Elena était sa grande sœur, or elle n’était qu’une petite fille, et Honey était une femme ! Il n’y avait qu’une explication possible : Honey venait du futur. A cette époque, elle n’était même pas encore née.

C’était tout de même un sacré choc pour Cole de se retrouver devant la fille de Phoebe. Cette situation pouvait paraître invraisemblable mais il savait qu’elle était parfaitement possible. Il avait lui-même voyagé à travers le temps. De plus, il savait que les sorcières pouvaient le faire puisque les sœurs Halliwell l’avaient déjà fait. Mais pourquoi était-elle ici ? Les fondateurs y étaient-ils pour quelque chose ? Ou était-elle venue de son plein grès ? Mais dans quel but ? Il ne dirait pas tout de suite qu’il avait compris. Il attendait déjà la réponse à sa question. Qu’allait-elle faire ? Mentir ou dire la vérité ? D’une manière ou d’une autre, elle confirmerait sa théorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Jeu 28 Jan - 21:04

Honey ne fut pas surprise de voir le démon garder son calme. On ne devient pas la Source sans être capable de garder dissimulées derrière un masque de flegme. Bien sûr, il pouvait tout aussi bien perdre se self-control et lui fondre dessus pour lui arracher les informations qu'il désirait. Ce serait agir de manière irraisonnée, imprudente au milieu de tous ses mortels. Cole se verrait contraint de tous les détruire ensuite pour préserver le secret. Honey se sentit un peu rassurée par la présence des clients dans le bar sans pour autant s'inquiéter de se retrouver dans un coin en retrait. La sagesse voulait qu'on aux oreilles les plus curieuses la tentation de venir les espionner. La question qui vînt lui arracha une grimace. Son lien. je suis la fille de Phoebe et de je ne sais pas vraiment qui.... Non... trop de question et en dévoilant clairement son incertitude à l'ancien procureur il se sentirait plus sûr de lui au regard de ses projets de reconquêtes amoureuses. Se faisant, elle prenait le risque de le voir changer ses plans. Honey ne désirait pas influer sur le triangle amoureux dans ce flou artistique seule Phoebe devait tirer les choses aux clairs.

"Je ne peux pas répondre à cette question. Pour deux raisons, des dictateurs en robe blanches et or pourraient me compliquer encore plus la vie. sous leurs airs angéliques ils ont beaucoup d'imaginations quand il s'agit de torturer leurs marionnettes."

Le serveur vînt les interrompre, Honey se retint de lui lancer un regard noir et se composa un sourire amical. Elle commanda un chocolat viennois en précisant bien qu'elle le voulait avec du lait demi écrémé sans rajout de sucre et attendit son départ avant de reprendre. Honey eut une pitié du pauvre démon. Il lui faudrait la croire sur parole car ce lien elle ne pouvait absolument pas le définir avec précision pour le moment au moins. Sa propre survie en dépendant.

"La seconde raison est plus personnelle. Je n'ai pas été parfaitement honnête avec vous. Votre survie m'est peut-être vitale. Dans le doute... je préfère veiller à ce que ceux qui ont été envoyé avec moi ne viennent pas vous tuer. Je n'interférerai pas dans vos plans pour reconquérir Phoebe mais si vous la faite souffrir autant que la dernière fois je vous tuerai moi-même. Suis-je bien clair ?"

Sur ce le serveur revînt son plateau en main, galanterie oblige le serveur déposa d'abord son chocolat sous le nez d'Honey avec un sourire professionnel et un regard charmeur, ou comment tenter d'obtenir un bon pourboire. Il servit par la suite Cole toujours aussi aimable dans ses mots et gracieux dans ses gestes. Sous ses airs angéliques il y avait probablement quelque choses de diabolique ne lui puisqu'il proposa une douceur ou toute autre chose pour accompagner les boissons. Honey leva les yeux au ciel tenté mais elle refusa poliment, comme sa mère l'abus de sucre et une adolescence à repousser les rendez-vous chez le dentiste comme s'il eut s'agit de Lucifer en personne entamèrent sérieusement son capital santé bucco dentaire.

*Oh... oui une part de fraisier ou une forêt blanche... ça suffit pense plutôt à ta ligne et tes dents ! Tu n'es pas là pour t'empiffrer Honey Halliwell ! *

Le serveur lui adressa un énième sourire tentateur cependant la jeune femme ne céda pas d'un pouce étonnée par sa propre résistance face à une mousse au chocolat ou tout autre pâtisserie en contenant. Se félicitant intérieurement, elle prit une gorgée du délicieux breuvage au cacao sans avoir mélanger la crème chantilly ornant sa tasse. La tête de linotte lança une nouvelle tendance, en la voyant, une petite fille ayant pris la même chose l'imita en riant. Y avait-il quelque chose de plus mignon qu'un nez plein de chantilly au milieu du visage d'une fillette de cinq ans ? Sur une adulte l'effet ne serait probablement pas le même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Démon
Mister CC

DémonMister CC

Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 34
Pouvoirs : Boules d'energie, Boules de feu, Téléportation
Camp : Maléfique
Âge du personnage : 39 ans
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Identity :
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
73/100  (73/100)

MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   Sam 6 Mar - 21:07

Le serveur vint apporter leur commande. Cole en profita pour faire rapidement le point. Elle ne pouvait en dire plus car elle devait être surveillée par les fondateurs. Mais Cole avait deviné. Plus aucun doute, sa théorie concordait. Cependant, il était frustré de ne pas connaître la raison de sa venue. Phoebe était-elle en danger ? Le fait qu’il soit de retour avait-il un lien avec son apparition ?
Honey bu une gorgée de son chocolat liégeois et redressa sa tête laissant apparaître une moustache de crème. Elle avait certes un côté enfantin, gamine, mais Cole ne pu s’empêcher de sourire face à ce spectacle, d’autant plus lorsqu’une petite fille fit de même. Tandis qu’elle essuyait sa moustache, Cole but une gorgée à son tour. Aucun risque pour lui de se retrouver avec de la crème au dessus de la lèvre.


-Il vous en reste un peu là, dit-il en indiquant le coin droit de sa lèvre supérieure.
Vous savez, je pourrai très bien vous obliger à me répondre, d’une façon ou d’une autre. Vous me connaissez suffisamment, je pense, pour ne pas en douter. Mais j’en sais largement pour le moment. Je sais qui vous êtes, même si vous ne pouvez pas le dire. Vous n’avez rien à craindre des crétins en robe puisque je l’ai deviné. Mais votre venue parmi nous m’inquiète. Phoebe serait-elle en danger ? Je ne lui veux aucun mal, surtout pas ! Je sais que j’en ai déjà fait.

Il savait parfaitement qu’elle l’avait tué en étant toujours amoureuse de lui. Il n’aurait jamais eu la force de le faire à sa place. Jamais il ne pourrait tuer Phoebe ! C’était bien avec ça que tout avait commencé. Lui, Balthazar, avait succombé à Phoebe. Il était tombé amoureux et n’avait pu la tuer comme il avait été prévu. Il avait pourtant essayé de se débarrasser de cet amour, mais rien n’y avait fait. Aujourd’hui encore, il l’aimait.

-Vous n’êtes pas obligé de tout me révéler. Mais si Phoebe est en danger, et si je peux l’en empêcher, alors j’aimerai ne pas être dans l’ignorance.

Il bu une autre gorgée de café et continua.

-Phoebe est-elle au courant de votre venue ? Votre…père est-il au courant ?

Le fait de savoir Phoebe mariée à un autre que lui, lui était déjà douloureux, mais en plus savoir qu’elle avait des enfants était pire. Dire qu’il avait été sur le point d’avoir cette vie de famille ! Peut-être pas dans de bonnes circonstances, mais il avait une femme qui était enceinte.
Soudain son téléphone sonna. Il regarda l’appel et fit la grimace. Il n’avait aucune envie d’être dérangé maintenant.

-Allo… Oui… Il regarda sa montre. Je peux y être dans une demi-heure. Très bien.

Il raccrocha.

-Désolé, mais je vais devoir vous laisser. Le devoir m’appelle.

Il s’agissait d’un client qui avait une information importante à lui transmettre. Il ne pouvait se permettre de l’envoyer balader. Il s’agissait d’un client important. Il termina rapidement son café et laissa la monnaie sur la table.
-Je pense que nous aurons l’occasion de nous revoir Honey.

Il n’en doutait pas ! Puis il quitta les lieux et sorti affronter la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Relaxation (PV Cole Turner)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Relaxation (PV Cole Turner)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos :: • L e . R o l e - P l a y • :: • San Francisco & Alentours • :: • Au-delà de San Francisco • :: • La plage •-