AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un jogging matinal dans le sable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Un jogging matinal dans le sable.   Dim 14 Fév - 8:11

Une main surgit de l’ombre et saisit la jeune femme qui est emportée dans les ténèbres de la chambre. Il tente de l’attraper avant qu’elle ne disparaisse complètement. Ses doigts l’effleurent alors qu’elle ouvre la bouche pour pousser un cri d’horreur. Une fraction de secondes plus tard, la main de l’homme se referme sur le vide. Un silence de mort règne dans la pièce. Il sait qu’il est déjà trop tard pour elle. Scrutant les ombres, il guette le mouvement qui trahira la présence de la créature. Du coin de l’œil, il détecte un frémissement. Il se retourne alors que la bête jaillie du mur, ses griffes luisantes du sang de sa dernière victime.

BEEP

Saisissant son ennemi par le cou, il profite de son élan pour le plaquer au sol. Alors que les lames de rasoirs lui entaillent son bras gauche, il porte sa main droite à sa ceinture d’où il sort un couteau gravée de runes. Serrant fermement le manche de son arme, il plonge la lame dans le corps d’écailles de l’être cauchemardesque.

BEEP

Une masse informe prise sous les draps s’extirpa du sommeil. Un bras quitta l’habitacle pour éteindre son réveil qui affichait 6 :30AM. Sortant la tête de sous son oreiller, William prit un instant pour contempler ses alentours. Il se trouvait dans une chambre plutôt ordinaire sans grande décoration. On n’y trouvait que le strict nécessaire : un lit, un bureau, une salle de bain et une fenêtre bordée d’horribles rideaux orange. Une chambre d’hôtel tout ce qu’il y a de plus ordinaire en définitive. Rejetant les draps, il enfila avant de quitter l’hôtel.

En date d’aujourd’hui, c’était le début de sa troisième journée à San Francisco. Et tout comme les précédents matins, il se dirigeait maintenant vers la plage pour son jogging matinal. Il traversait les rues de San Francisco à bord de sa Chevrolet Impala ’67 tout en écoutant quelques vieilles chansons de rock. À peine trois jours et il avait déjà eu l’occasion de confirmer la réputation de la ville comme étant un centre de phénomènes surnaturels. Ses journées avaient été occupées par la recherche des lieux rituels et des boutiques de magie. Une tâche qui ne s’était pas avérée de tout repos, puisque la ville en possédait une quantité importante. Outre cette reconnaissance des lieux, il avait également tenté de se trouver un emploi. Il disposait bien de quelques économies, mais la situation actuelle lui laissait présumer qu’il devrait rester dans le coin pendant quelques temps.

Arrivé au bord de la mer, il se gara à deux coins de rue avant de prendre sa bouteille d’eau et de descendre vers la plage pour entamer son jogging. Ce n’est qu’une demi-heure plus tard qu’il interrompit sa cours pour prendre quelques gorgées d’eau et reprendre sa respiration. S’installant aussi confortablement que possible sur un rocher, il contempla pensivement l’étendue d’eau. À plus de 10000km se trouvait sa terre natale, l’Australie, et pourtant il n’en éprouvait aucune nostalgie. Avec le décès de sa famille, il ne s’agissait plus que d’une contrée comme une autre. Ses déplacements constants lui avaient donné une vision particulière de la vie et il n’avait pas vraiment de sentiment d’appartenance envers un endroit. Ses seules attaches étaient les liens avec les autres élémentalistes. Un ne voulait rien savoir de l’équilibre du monde, l’autre était sa cadette d’environ une vingtaine d’année et la dernière était encore introuvable. Appuyant le bout des doigts sur sa tempe, il effectua un mouvement circulaire afin de chasser ses pensées démoralisantes et s’éclaircir les idées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Être neutre

Être neutre

© Crédit Kit : © Dyn
Féminin
Nombre de messages : 1413
Age : 31
Pouvoirs : Aquakinésie||Projection mentale ||Déviation


Camp : Neutre à tendance bénéfique
Âge du personnage : 22 ans
Bourse à PP :
1 / 1001 / 100

Identity :
Date d'inscription : 27/10/2009

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
14/100  (14/100)

MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   Dim 14 Fév - 12:20

Il y avait des matins où dès que vous ouvriez les yeux, vous saviez que la journée n'allait pas être aussi belle et merveilleuse que les autres que vous aviez pu vivre. Généralement, elle n'était pas des plus horribles mais elle vous semblait un peu plus fade que les autres et vous endormiez le soir avec un goût d'inachevé dans la bouche....

Mais ce genre de sensation était mille fois pire lorsque vous souffriez de troubles bi-pôlaires. Être la victime de son propre cerveau était quand même un comble quand on y pense ! Savoir qu'un état d'intense dépression pouvait vous tombez sur le coin du nez sans que vous ne pouviez y faire quelques chose était ... Déprimant. Foutu cycle infernale!!!! Bien sûr, il y avait les cachets qui permettait de réguler le système mais il y avait des fois où les 'crises' étaient tellement intenses que le simple fait d'avaler une pilule vous paraissez impossible.

... C'est ce que Lia vivez à intervalle plus ou moins régulier. Dans son malheur elle avait de la chance, le traitement fonctionnez plutôt bien et les 'crises' survenaient de plus en plus rarement. A tel point que son médecin avait estimé qu'elle pouvait tenter de lutter avec des moyens plus naturels : aller dans des lieux qui lui plaisait, faire un bain de soleil, manger du chocolat, se laisser réconforter, sortir en amoureux et autres petites choses...

La maladie de Lia pouvait parfois rendre ses simples petites choses insupportables ou insurmontable mais elle prenait de plus en plus souvent, et de plus en plus facilement, sur elle pour finir par constater qu'elle prenait de moins en moins de cachets et qu'elle ne s'en sortait pas si mal...

Mais il y avait un autre soucis avec sa maladie : ses pouvoirs. Ils étaient déjà assez instable à la base, faute de pratique, mais en cas de crise, ils devenaient plus qu'anarchique. Les émotions contrôlées les dons de la jeune femme et si ce cycle était perturber, elle pouvait faire pas mal de dégâts... Mais ce soucis là, il lui était difficile de l'expliquer à son médecin.

Aussi, lorsqu'elle avait sentie la crise venir en ce matin nuageux avait elle entreprit à grande peine de se rendre à la plage pour endiguer les pensées noires qui l'envahissait. Elle aimait l'Océan comme personne, sans doute une part d'elle-même estimer que c'était logique pour une personne possédant le don d'aquakinésie. Il y avait aussi le côté sentimental, sa grand-mère n'ayant eut de cesse de lu raconter que durant sa grossesse sa mère passait des heures à marcher les pieds dans l'eau, fredonnant des berceuses à l'enfant qu'elle attendait alors.

Une vague de tristesse envahit Lia et elle se força à se concentrer sur le bruit des vagues qui venaient s'écraser contre les rochers et le cliquetis des pinces de minuscules crabes qui se battaient en duel. Elle inspira à plein poumons l'air iodé puis alla poser ses pieds nus dans l'eau froide. Elle avait ses chaussures à la main et tenait sa longue jupe blanche de l'autre, frissonnant quelques peu dans sa mince veste en jean. Il ne manquerait plus qu'elle attrape un rhume !!!!

Alors qu'elle ruminait de sombre pensée, encore et toujours, elle entendit un froissement... Non plutôt.. Argh !!! Elle n'arrivait pas à définir le son! Quoiqu'il en soit, c'était comme si quelques choses serpentait sous le sable. Elle s'immobilisa et fronça les sourcils.

Qu'est-ce que...? Avant qu'elle n'est pu définir l'origine du bruit, le sable s'ouvrit sous ses pieds, manquant la faire basculer dans le vide. Elle se raccrocha désespérément au bord du trou en hurlant alors que quelque chose, une sorte de tentacule de sable, enserrait sa taille et son cou...





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.forumotion.com/forum.htm
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   Dim 14 Fév - 23:40

William s’apprêtait à reprendre son jogging dans la direction inverse, lorsqu’il entendit un hurlement provenant d’un peu plus loin sur la plage. Réagissant instinctivement, il se mit à courir dans la direction générale de l’appel. Une trentaine ou peut-être une quarantaine de secondes s’écoulèrent alors que les cris se faisaient plus faibles, couvert par le bruit des vagues. Il distingua enfin une jeune femme qui semblait être avalée par le sable alors qu’une sorte de liane s’enroulait autour d’elle.

Ce n’était pas la première fois qu’il rencontrait un être du genre. Dans certains cercles, on les appelait des golems, une création magique formée d’un élément minéral et parfois même organique. En temps normal, il ne se serait jamais placer directement dans le champ d’action de la créature, mais ce n’était pas vraiment le meilleur moment pour jouer les stratèges. Quel genre d’être humain serait-il s’il n’aidait pas une personne en détresse. Surtout que les golems n’étaient pas exactement reconnus pour leur humanité. Se précipitant au bord du trou où s’engouffrait l’eau des vagues, il attrapa la main de la victime sans prendre le temps de jeter un coup d’œil au fond.


« Accroche-toi! » lui cria-t-il alors qu’il tendait son autre main devant le tentacule.

En temps normal, il ne faisait pas usage de son pouvoir devant des témoins, mais la situation lui semblait suffisamment grave pour faire une exception. Il se servit de sa Géokinesie pour prendre contrôle de l’appendice. Malheureusement, il comprit son erreur alors que le sable se dissipait pour révéler une peau élastique dont les pores sécrétaient une substance collante expliquant son camouflage. Un dard menaçant d’une dizaine de centimètres était située à son extrémité.

*Mieux vaudrait la sortir de là avant qu’il ne décide de me donner une piqure.*

Ses pieds étant solidement ancrés dans le sable, il utilisa ses deux mains pour tenter de tirer la femme hors du trou. Devant l’inefficacité de son pouvoir et son manque d’équipement, il jugea plus prudent de se pencher au-dessus du trou pour voir ce qu’il affrontait réellement. Son visage resta impassible alors qu’il contemplait la source de son désagrément, mais il prit la peine de relever la tête pour donner un conseil à la brunette.

« Ne regarde pas en bas. » dit-il tout en la fixant d'un regard sombre.

Alors que le dard se rapprochait dangereusement de lui, le représentant de la terre décida de se servir de sa dernière ressource. Normalement, il préférait se lancer dans les formules, mais il y avait trop d’éléments inconnus pour qu’il y parvienne efficacement. Son second pouvoir, il ne s’en servait qu’à des fins de pratique depuis l’accident où il avait détruit le village qu’il tentait de protéger. Immobilisant son corps, il déclencha le tremblement de terre. Il ne s’agissait que d’une brève secousse, mais elle fut suffisamment pour faire relâcher la prise du tentacule. Tirant de toutes ses forces, William parvient à hisser la jeune femme hors du gouffre alors qu’il était lui-même propulsé sur le dos. Il tenta de se relever avant que la créature ne reprenne ses esprits, mais celle-ci fut plus rapide et son aiguillon s’enfonça profondément dans sa jambe droite. Un grognement de douleur lui échappa alors qu’il serrait les dents.


Dernière édition par William Haert le Lun 15 Fév - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Être neutre

Être neutre

© Crédit Kit : © Dyn
Féminin
Nombre de messages : 1413
Age : 31
Pouvoirs : Aquakinésie||Projection mentale ||Déviation


Camp : Neutre à tendance bénéfique
Âge du personnage : 22 ans
Bourse à PP :
1 / 1001 / 100

Identity :
Date d'inscription : 27/10/2009

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
14/100  (14/100)

MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   Lun 15 Fév - 11:55

Mais ça faisait mal bon sens !!!!!! La tentacule se resserrait autour de sa taille et de son cou, lui coupant lentement mais sûrement la respiration faisant mourir dans sa gorge son hurlement. Le manque d'oxygène lui faisait tourner la tête et peu à peu un voile noir apparaissait devant ses yeux. Lia sentit la colère la gagner. Elle n'alla pas mourir comme ça, ensevelit dans le sable par... Par une tentacule !!!! Mais elle était trop affaiblie par le manque d'air pour pouvoir quelques choses, même si la colère soudain avait eut le don de lui éclaircir les idées et d'enrayer sa crise. Vraiment, elle aurait préférée que cela se produise avant qu'elle ne se fasse happer dans un trou par un démon !

Soudain, elle sentit une grande main chaude et ferme se refermait sur la sienne. Elle tâcha de concentrer son regard sur son sauveur qui lui hurlait de s'accrocher. Soit. Elle ne demandait pas mieux que de sortir de là !! Elle eut du mal à suivre ce qu'il se passait, perdue dans les limbes de la semi-consciente mais elle sentit brusquement une secousse légère et se retrouva hors du trou, à moitié avachie sur son sauveur. Elle sentit l'oxygène envahir ses poumons, brûlant ses bronches mais elle inspira tout de même à grande goulée.

Son cerveau sortit quelques peu des limbes de l'inconscience et elle entendu l'homme grogner de douleur sous elle. Elle se redressa quelques peu et avisa soudainement le dard qui venait de piquer l'inconnu. La tentacule bougea quelque peu puis fonça soudain droit sur elle. Elle eut tout juste le temps de faire un roulé -boulé dans le sable pour évita le dard qui se planta entre elle et l'inconnu. Lia tendit les mains droit devant elle et une boule d'eau apparut dans les airs.

Mais oui ! Elle était proche de l'Océan, elle pouvait donc s'en servir un peu pour alimenter son pouvoir. Elle envoya la boule d'eau sur la créature puis se jeta dans les vagues. L'eau était glaciale mais qu'importe ! Elle concentra toutes ses forces sur son pouvoir d'aquakinésie et sur l'eau qui s'enroulait autour de ses chevilles....

C'était difficile pour une novice comme elle mais il fallait qu'elle se débarrasse de ce démon pendant un homme pour aller voir l'état de l'homme qui lui avait porter secours. L'eau sembla frémir autour d'elle puis il y eut un vrombissement et enfin une vague se projeta sur la bestiole qui disparu à nouveau sous terre dans un cri plaintif.

Lia était trempée, épuisée, et certaine que le démon n'allait pas lâcher prise aussi facilement mais elle se précipita vers l'homme. Celui-ci avait été piqué à la jambe et la plaie n'était pas jolie à voir. Tout en réfléchissant à un moyen de le soigner, la jeune sorcière le tira quelques centimètres en arrière, plus vers les rochers. Mais ce n'était pas chose aisée en vue de la carrure athlétique de l'inconnu.

A bout de souffle, elle marmonna :


Est-ce que vous pensez que vous pouvez vous levez? Je ne pense pas que rester sur le sable soit une...


Avant qu'elle ne puisse finir sa phrase, une tentacule jaillit de nouveau de terre, à l'endroit où ils se trouvaient auparavant. Lia poussa un cri puis finit sa phrase :

Une bonne idée!

Lia sentit le sol tremblait sous elle alors que tout autour d'eux, le sable s'affaissait. Manifestement, le démon avait décidé de les engloutir dans un trou géant. Il allait falloir agir vite...





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.forumotion.com/forum.htm
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   Lun 15 Fév - 22:43

Sa jambe s’engourdissait progressivement, mais William s’était déjà retrouvé dans de pires situations. C’est avec stupéfaction et un brin d’espoir qu’il regarda la jeune femme manipuler les flots. Pendant un instant, il cru qu’elle était peut-être l’élémentaliste de l’eau qu’il cherchait encore. Il se rendit toutefois compte rapidement qu’il ne pouvait pas s’agir d’elle, puisqu’il ne ressentait rien de particulier en sa présence. On pourrait croire que sa blessure du moment lui embrumerait ses perceptions, mais il y avait un lien particulier unissant les quatre représentants.

Encore légèrement dans les vapes, il se laissa transporter vers les rochers. Se cramponnant au rocher le plus proche, il tenta de se relever et manque de perdre l’équilibre alors que le sol devenait de nouveau instable. Une vive douleur lui parcouru la jambe, mais il n’avait pas le temps de s’en préoccuper. Tendant la main au-dessus du sable, il usa de sa Géokinesie pour empêcher le démon de creuser un nouveau trou et prendre le contrôle du sable, des roches et autres éléments minéraux se trouvant dans un rayon de dix mètres. Sa tactique usuelle étant dorénavant inefficace, la créature sortit du sol.

Il s’agissait d’une sorte de mélange entre une pieuvre et un être humain. Elle avait une silhouette humaine ainsi que deux jambes et deux bras, mais sa peau était grisâtre et une demi-douzaine de tentacules lui sortait du dos. En ce qui concerne son visage, c’était une sphère déformé avec une sorte de bec géant en plein centre. Sans genre apparent, elle poussant une espèce de gargouillement n’indiquant rien de bon.

Un tentacule tomba comme un coup de fouet sur la position initiale de William. Heureusement, il réussit à l’éviter de justesse. Il se retourna pour voir se débrouillait sa compagne d’infortune et pour s’assurer qu’elle soit toujours en vie. À voir sa situation, elle avait ses propres problèmes à gérer.


« Tu n’aurais pas une idée pour nous en débarrasser? » lui cria-t-il tout en évitant un coup de dard.

Il se mit à penser avec regret au matériel qui se trouvait dans le coffre de sa voiture tel qu’une dizaine de potions en tout genre, certaines de son cru et d’autres qu’il s’était procuré. Au moins s’il avait une arme plus potable que le sable qui ne faisait que coller à la peau de la bestiole. Quoiqu’il était maintenant entouré par des dizaines de roches. Tendant sa main droite et sa main gauche, il prit le contrôle d’une dizaine de rochers de la taille d’une balle de baseball qu’il propulsa en direction de son ennemi.

Profitant de la diversion occasionnée par la pluie de roches, il s’approcha en courant de la bestiole sachant pertinemment que l’efficacité de ses tentacules serait réduite à courte portée. Son poing droit fusa dans sa direction, son intention étant strictement de lui broyer la gorge. Il ignorait si elle avait seulement besoin de respirer, mais ça valait toujours le coup de tenter sa chance. Dans le pire des cas, il se retrouverait simplement à la porter de son bec disproportionné.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Être neutre

Être neutre

© Crédit Kit : © Dyn
Féminin
Nombre de messages : 1413
Age : 31
Pouvoirs : Aquakinésie||Projection mentale ||Déviation


Camp : Neutre à tendance bénéfique
Âge du personnage : 22 ans
Bourse à PP :
1 / 1001 / 100

Identity :
Date d'inscription : 27/10/2009

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
14/100  (14/100)

MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   Mar 16 Fév - 16:39

Pourquoi mais pourquoi fallait-il toujours qu'elle attire les démons où qu'elle aille? Ne pouvait-elle pas se promener paisiblement sur la plage sans qu'une catastrophe ne survienne? Et puis il fallait toujours qu'elle tombe sur des démons glauques au possible! Mais là en plus, elle avait bien malgré elle entraînait un innocent, oui bon, peut-être pas tout à fait vu les dons dont il faisait preuve! Avec un certain soulagement, elle le vit se redresser tant bien que mal , sa jambe touché par le dard trembler puis le trou provoqué par le démon, sembla se reboucher de lui-même.

Elle cligna des yeux. Oh ! L'homme pouvait manipulait la... La terre? Elle avait bien sûr lu quelques ouvrages sur la magie, afin de se former un peu elle-même. Bien sûr, elle avait parcourut avec avidité le grimoire de sa grand-mère mais celle-ci ayant abandonnée la magie et sa propre mère étant morte... Cela faisait deux générations de vide durant lesquels de nouveaux démons et sorts avaient dû voir le jour. Elle poussa un petit soupir et se décida tout de même à agir.

Son pouvoir n'était peut-être pas suffisant mais elle était une sorcière non? Elle évita de nouveau une tentacule et grimaça face à la réelle apparence du démon. Yerk ! Son compagnon d'infortune lui demanda de l'aide et elle fronça les sourcils... Évidement, une potion aurait été des plus utiles mais elle était particulièrement nulle sur ce point là. Donc, il lui fallait une formule....

Et vite ! Elle se jeta de nouveau à plat ventre sur le sol , évitant un dard alors qu'une pluie de roche s'abattait sur le monstre. Cool ! Le regard halluciné, elle aperçut l'homme se jetait sur la créature. Il allait se faire tuer ! Vite... C'était quoi déjà la formule qu'elle avait lu dans le grimoire? Heu... Oui, voilà!


Que ce monstre qui nous harcèle
Subisse le sortilège
Pour que la paix nous soit accorder
Qu'il soit figer !

Tiens ! Sa voix avait portée plus qu'elle ne le pensait ! Il y eut quelques secondes d'attentes puis une nuée de petites étincelles apparurent au-dessus du démon puis vinrent s'enrouler autour de son corps.... Et la formule fonctionna. Yes!!!!!!!!!!!!!! Lia se retient de sauter de joie, c'était la première fois qu'une formule fonctionnait sans provoquer d'effet secondaire! Comme quoi, ses heures de travail sur la magie et ses recherches ne servait pas à rien !

Profitant de ce moment de répit, elle courut vers l'homme, à présent accroché au démon et se pencha vers lui :


' La formule a marché mais pour être honnête avec vous, je ne pense pas que cela va durer longtemps... * elle eut une grimace d'excuse et expliqua * Je suis novice et l'efficacité de mes formules ne s'étale pas vraiment dans le temps...'

Elle inclina la tête sur le coté, se forçant à observer la créature avec soin puis poursuivie :

' Mais je suppose qu'une formule pourrait le vaincre... Est-ce que vous savez à quel type de démon nous avons à faire ?'





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.forumotion.com/forum.htm
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   Mer 24 Fév - 18:57

Pas à pas, William se rapprochait de la pieuvre démonique. Juste avant qu’il ne tente de lui écraser la voie respiratoire, elle se figea dans une pluie d’étincelle. Se tournant vers la seule responsable possible, il lui envoya un sourire reconnaissant avant d’encercler la gorge de la créature à l’aide de ses mains. Alors qu’il comprimait la trachée de la bestiole, il l’étudia avec attention dans le but de déterminer si son action avait un quelconque impact. Il se rendit rapidement compte que l’élasticité de la peau grisâtre l’empêchait de broyer efficacement sa gorge. Il tenta de s’éloigner, mais la substance collante refusait de le laisser aller.

Quelques secondes plus tard, la jeune femme arriva à son niveau. Alors qu’il tentait de nouveau de se décoller de la pieuvre, il écouta distraitement les propos de cette alliée de circonstance. Le passage sur la limite de temps attira particulièrement son attention. Se tournant vers elle, il prit le temps de chercher ses mots avant d’ouvrir la bouche.


Avec une fausse désinvolture, il dit : « Ce n’est pas que je ne suis pas reconnaissant pour l’immobilisation express, mais donne-moi quelques secondes que je me sorte de cette situation. »

Sa détermination ravivée, il prit le contrôle du sable qui se trouvait à ses pieds et effectua une nouvelle tentative de libération. Le sable se mit à tournoyer à ses pieds avant de s’enrouler autour des chevilles de William et d’exercer une pression pour séparer William de la bombe à retardement. Avec un bruit écœurant de succion, il parvint à s’échapper et prit finalement de répondre à sa compagne d’infortune.

« Pas de chance, il ne me rappelle rien de précis. J’ai quelques idées, mais sans recherche, autant tirer dans le vide. »

En effet, il ne confrontait pas régulièrement des démons marins, ses affinités se situant plutôt vers l’intérieur des terres et les galeries souterraines. C’est dans ce genre de situation qu’il aimerait avoir le support des autres élémentalistes, particulièrement de la jeune fille à la chevelure de feu. Il connaissait certains individus qui appréciaient les mets raffinés tel que l’humanoïde poisson bien cuit. Mais mieux ne valait pas se laisser aller à des pensées trop frivoles, il avait un job à terminer ici.

« Mon expertise se situe plutôt dans le domaine des potions. Je veux bien tenter une formule, mais avec le temps que sa création risque de prendre, mieux vaudrait s’éloigner du démon. » dit-il tout en jetant un coup d’œil au monstre.

Voyant que de légers spasmes semblaient animer les membres de la créature, il attrapa la jeune femme sans lui laisser le temps de répliquer, puis il la souleva tel un vulgaire sac de patates, la balança sur son épaule et partit en courant dans l’optique de mettre le plus de distance possible avec la bestiole tentaculaire. Une replie stratégique pour se mettre hors de portée. Avec son importante force physique, la jeune femme ne le ralentissait pas vraiment et il franchit rapidement une distance respectable alors que des spasmes plus violents parcourait la créature alors qu'elle tentait de se mouvoir Une trentaine de mètres plus loin, il déposa son colis sur le sol avant de se retourner vers son ennemi du moment, préférant ignorer les représailles ou injures de cette dernière livraison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Être neutre

Être neutre

© Crédit Kit : © Dyn
Féminin
Nombre de messages : 1413
Age : 31
Pouvoirs : Aquakinésie||Projection mentale ||Déviation


Camp : Neutre à tendance bénéfique
Âge du personnage : 22 ans
Bourse à PP :
1 / 1001 / 100

Identity :
Date d'inscription : 27/10/2009

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
14/100  (14/100)

MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   Jeu 25 Fév - 13:24

Beurk!!!! En plus d'être assez horripilante avec sa manie de vouloir vous attirez dans les océans, elle semblait être collante. La preuve en était de son compagnon du moment en prise avec la bestiole dont il tentait de décoller ses mains. Lia se demanda l'espace d'un instant s'il était bon d'aller lui donner un coup de main mais l'homme usa de nouveau de son pouvoir pour s'en sortir, entortillant du sable autour de ses chevilles et se dégageant vivement. La jeune femme lui envia la maîtrise de ses pouvoirs et l'air sûr de lui ainsi que son charisme. Combien d'années d'expérience en magie avait-il derrière lui?

Mais en attendant, il n'était pas plus au courant qu'elle sur la nature du démon... Même si une petite partie de la phrase retient l'attention de la jeune sorcière. Démon aquatique? Le feu devrait pouvoir remédier à leur problème dans ce cas non? Invoquer un être de feu serait sans aucun doute trop périlleux, douée comme elle l'était Lia serait capable d'invoquer un démon sans le vouloir !!! Elle tentait de réfléchir à toute vitesse sur comment résoudre ce point épineux quand elle sentit brusquement une paire de bras puissant et musclé s'enroulaient autour de sa taille et la soulever rapidement pour la jeter sans ménagement sur une épaule massive.


' Ouah !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Non mais qu'est-ce qui vous....'

Elle allait protester véhément, elle n'était pas un sac à patate tout de même, quand elle entendit le son de tentacules qui glissent sur le sable. Comprenant que le sort était en voit de s'interrompre, elle ravala toutes ses protestations et se laissa trimballer bon gré mal gré par son chevalier servant qui ne semblait guère embêté par le fait d'avoir une bonne cinquantaine de kilos, voire même plus, de charge sur son épaule. Il parcourut rapidement quelques mètres, assez pour qu'ils soient hors de portée du démon puis la reposa au sol.

Elle garda encore une fois ses remarques pour elle-même, se contentant de suivre le regard de l'homme. Au loin, l'espèce de pieuvre venait de se ré-animer, visiblement assez en colère. Lia, l'esprit toujours vers son hypothétique formule, se mit à marmonner :


' Invoquer le feu... Ouais mais il ne faudrait pas que je ramène un démon non plus... Qu'est-ce qui pourrait se rapprocher le plus du feu... Un incendie.. Une décharge élec... Mais oui !! L'électricité !'

La jeune sorcière n'était pas des plus douée en physique-chimie mais elle avait été assez attentive en cours pour se rappeler que l'électricité avait comme propriété de dé-assembler les molécules H20, donc l'eau... Peut-être que cela pouvait marcher sur un démon des eaux? La science et la magie conjuguées de concert, elle se demandait bien ce que cela pouvait donner.. Elle se tourna vers l'inconnu et lança :

' Personnellement, je suis nulle en potions et nous n'avons pas la chance d'en avoir sous la main... Mise à part si vous cachez des poches secrètes bien garnie ! Mais pour une formule, je pense qu'invoquer l'électricité pour vaincre ce démon pourrait nous aider... * elle se dandina sur place et ajouta * Si vous vouliez bien la récitez avec moi, je pense que cela aura plus de chance de marcher... Deux pouvoirs valent mieux qu'un !'


Elle lui lança un coup d'œil un peu nerveux, c'était bien la première fois qu'elle affrontait un démon avec un allié. Et ça faisait du bien !!! Si elle osait, elle lui demanderait bien d'être son formateur... Ou tout du moins quelques conseils en matière magique car il avait l'air de s'y connaître !





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.forumotion.com/forum.htm
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   Dim 28 Fév - 10:40

Se passant une main dans les cheveux pour enlever le sable, il eut une nouvelle grimace de douleur alors que son niveau d’adrénaline redescendait suite aux évènements. Il s’accroupit au sol et plongea son doigt dans le trou. Alors que ses dents se seraient pour retenir ses grognements de douleur, il retira la pointe du dard qui s’était enfoncée dans sa jambe. Ensuite, il déchira un morceau de son chandail dont il se servit pour faire un garrot et ainsi arrêter l’hémorragie. Le dard toujours dans la main, il l’enroula dans un autre morceau de son chandail, puis le déposa dans sa poche droite.

En gardant un coup d’œil sur la bestiole au cas où elle déciderait de les rejoindre, William tendit l’oreille alors que sa compagne semblait réfléchir à haute voix. Il n’entendit que quelques bribes de mots tels que feu, puis le terme incendie. Une idée qui avait du mérite tant qu’ils arrivaient à conjurer une chaleur suffisante. Une chose qui était plus facile à dire qu’à faire. En raison de son affinité pour la terre, il disposait certes d’une certaine connexion avec l’élément du feu. Toutefois, avec son utilisation de l’aquakinésie, il doutait fortement qu’elle soit familière avec l’élément en question. De toute façon, leur véritable problème n’était pas exactement de trouver un moyen de détruire la créature, mais plutôt comment la départir de sa défense contre les attaques physiques.


« Maudite peau élastique. » maugréa-t-il tout en foudroyant la bestiole du regard.

Suite à cette pensée énoncée à voix haute, une idée se mit à germer à l’intérieur de son crâne. Pourquoi ne pas geler le démon de l’intérieur? Il ne leur resterait plus qu’à la briser en morceaux par la suite. Voyant que la femme se tournait dans sa direction, il effectua également une demi-rotation pour se trouver face à elle. À sa mention de poches secrètes, il jeta un coup d’œil rapide à ses vêtements. Il portait une simple paire de short et un chandail à manche courte qui était présentement légèrement déchirés et surtout couvert de plusieurs grains de sables. Ne voyant pas l’intérêt de conserver son chandail, il arracha prestement les lambeaux restants et les laissa tomber sur le sol. Relevant la tête, il la fixa dans les yeux alors qu’elle énonçait sa suggestion d’électricité.


« Ce n’est pas une mauvaise idée. » dit-il, une note pensive dans la voix.

Avec l’électricité, ils pourraient non seulement atteindre les températures suffisantes pour brûler le démon, mais elle leur conférait un autre avantage en raison de leur localisation. Le seul problème restait de créer une formule efficace. À moins qu’elle n’en connaisse déjà une qui ferait l’affaire. Il va sans dire que l’élémentaliste de la terre n’était pas d’une humeur à jouer les poètes.


« Je suis partant. » répondit-il finalement avant de poursuivre en demandant : « Est-ce que tu possèdes une formule d’invocation de la foudre? »

En attendant sa réponse, il prit la peine de l’étudier plus attentivement. Elle était plutôt jeune, probablement aussi jeune que lui à ses propres débuts. Il arrivait d’ailleurs à détecter son manque d’expérience à travers ses mouvements et sa façon de parler. Cependant, elle avait de bon réflexe et un bon sens des priorités. Deux qualités qu’il appréciait tout particulièrement dans la situation actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Être neutre

Être neutre

© Crédit Kit : © Dyn
Féminin
Nombre de messages : 1413
Age : 31
Pouvoirs : Aquakinésie||Projection mentale ||Déviation


Camp : Neutre à tendance bénéfique
Âge du personnage : 22 ans
Bourse à PP :
1 / 1001 / 100

Identity :
Date d'inscription : 27/10/2009

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
14/100  (14/100)

MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   Dim 28 Fév - 20:36

Ce qu'il y avait de bien avec la magie, c'était que beaucoup, beaucoup moins de choses vous semblez impossible : vous vous mettiez à croire sincère aux fées, trolls, lutins, géants, cyclopes, licornes, elfes et autres créatures de toutes sortes que vous pensiez tout droit sortit de l'imagination fertile de vieux conteurs poussiéreux et décrépis. Ce qui l'était moins par contre, c'est que du coup, vous étiez obligés de croire également aux vampires, démons et autres créatures peu ragoûtant et sympathique. Comme cette pieuvre géante qui fixait Lia et son sauveur avec une rage non dissimulée juste avant de darder ses tentacules pleines de dard vers eux. Heureusement pour le duo, la distance entre eux et le démon était suffisante pour qu'elle ne les atteigne pas.

La jeune sorcière se risqua à jette un coup d'œil à la jambe de son compagnon, qui entre temps avait arraché le dard et ne put retenir une grimace. C'était très moche à voir et sans aucun doute extrêmement douloureux. Mais manifestement, l'homme en avait vu d'autre et s'était bricolé un garrot avec son chandail, qui avait fini par rejoindre le sable de la plage. Ma foi, si jamais le coup de l'électricité ne marcher pas, le démon mourrait d'apoplexie devant le torse dénudé du bel Appolon. Tout du moins, si la bestiole en question était sexué, ce que Lia ne tenait pas vraiment à savoir. Berk! Elle secoua la tête pour chasser les pensées qui lui parasiter l'esprit et revient au moment présent.

A la question de l'homme concernant la formule sur la foudre, la jeune femme se sentit un peu prise au dépourvu. Hé bien non, justement ! Elle grimaça de nouveau et fit fonctionner ses méninges à toutes vitesses. Elle était une sorcière alors elle devait bien pouvoir inventer une formule qui tienne la route, c'était dans ses gènes, non? Elle mit quelques secondes à trouver ses mots alors que le démon c'était à nouveau enfouit dans le sable, peut-être bien dans le but de se rapprocher. Puis elle se mit à balbutier :

Démon des eaux et du sable
Que l'électricité te rende instable
Un choc est te voilà...

Zut ! Il lui fallait une rime pour le dernier mot. Son cerveau, soumis à un stress pas possible, sortit le premier truc qui lui vient à l'esprit :

Et te voilà minable !

Elle jeta un coup d'œil à l'homme qui l'accompagner et haussa les épaules. Ce n'était sûrement pas le mieux en matière de formule mais elle n'avait pas vraiment mieux là tout de suite ! Elle attrapa la main de l'homme et se mit de nouveau à entonner la formule :

Démon des eaux et du sable
Que l'électricité te rende instable
Un choc est te voilà minable !

Autour d'eux, l'air se mit à se charger d'électricité qui se mit à converger vers l'endroit où avait disparu le démon. La question était maintenant de savoir si ça allait marcher ou non.





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.forumotion.com/forum.htm
avatar

PNJ

PNJ

Nombre de messages : 196
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 06/06/2008


MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   Sam 26 Juin - 14:17



Jeffrey Buckley était journaliste au Bay Mirror, photographe plus précisément. Il avait 26 ans et venait d'être engagé, il n'avait pas encore vraiment fait ses preuves aux yeux de Délia qui attendait comme toujours LE scoop pour accorder le moindre crédit à quelqu'un. Mais ce jour là, tandis que Jeffrey se promenait au bord de la plage, dans l'espoir que l'inspiration lui vienne, il aperçu à quelques mètre de lui comme des ombres s'agitant avec frénésie. *Troubler par cette vision des plus étranges, il décida de s'approcher silencieusement. Peut être pourrait-il s'abriter derrière ces rochers un peu plus loin. Tendu à mesure qu'il s'approchait du bruit il resserra sa prise sur son appareil photo qui pendait autour de son cou. Il pensa immédiatement à ce qu'il pourrait prendre d'extraordinaire et sentit l'adrénaline monté en lui. C’était ce qui lui plaisait aussi dans son métier, la partie action, anticipation de la prise de vue. Et compte tenue des bruits et éclats de voix qui venaient de derrière les rochers nul, doute que cela en valait la peine. Si faisait une bonne photo pour le journal ce serait aussi son banquier qui serait heureux. Comme beaucoup à leur début le brun n'avait ps un sous en poche et par chance aucune petite amie à entretenir en ce moment.

Lorsque le calme s'empara de la plage il se risqua à jeter un œil de l'autre côté. Evidemment, Jeffrey était du genre à ne jamais faire un tour sans son matériel. A propos de banquier, il y avait d'ailleurs toujours ce crédit qu'il n'avait pas finit de rembourser. Mais cette appareil photo dernier cri, lui permettrai assurément de prendre LA photo, il en était certain. Les éclats de voix se firent de plus en plus forts. Il osa un rapide coup d'œil. Ils devaient être trois. Une femme, un homme et... Bon sang. Jeffrey n'avait pas réussi à distinguer la troisième personne. Mais que faisaient-ils à la fin ? Sans plus attendre le jeune homme porta son appareil au niveau de son visage pour prendre des photos en rafale, il réfléchirait plus tard à ce qu'il se passait devant son objectif. Il distinguait cependant des petites particules bleutées qui ressortait sur son écran comme de l'électricité. D'où cela pouvait-il venir? Il n'en avait aucune idée mais il malgré sa curiosité de journaliste il ne tenait pas particulièrement à la savoir. Plus vite il ferait de bonnes photos plus vite il pourrait se tirer et sauver son joli petit cul pour les développé et faire sensation au Bay Mirror.

Malheureusement pour lui une de ces petites particules bleutées passa à quelques centimètres de lui... Il sursauta, et par reflexe s'allongea contre le rocher qui le protégeait. L'objectif de cet appareil qui lui avait coûté si cher se cogna contre la roche abrupte, et se fendilla. "M**de" pensa-t-il. Mais son instinct de paparazzi prit le dessus. Il ne devait pas avoir peur. Il se devait de ramener à Délia un scoop, LE scoop du mois. Mais une seconde décharge électrique lui effleura la joue au moment même où il faisait la mise au point sur ce troisième personnage étrange. Il poussa un petit cri de douleur


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un jogging matinal dans le sable.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jogging matinal dans le sable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos :: • L e . R o l e - P l a y • :: • San Francisco & Alentours • :: • Au-delà de San Francisco • :: • La plage •-