AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Business sur la plage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Business sur la plage...   Dim 31 Aoû - 19:27

Enzo avançait tranquillement sur la plage fréquentée par les familles, les jeunes étudiants, les couples...
C'était le début de soirée mais il faisait encore chaud. Avec sa chemise rayée ouverte, flottant légèrement au gré du vent, et ses lunettes de soleil sur le nez, Enzo avait fière allure. Et il ne manquait pas de sourire lorsqu'il croisait de belles demoiselles.

Avec son allure décontractée, chaussures à la main, personne n'aurait pu dire qu'il était là pour affaire. Et pourtant c'était le cas. Il se dirigeait droit vers le quai où un yatch l'attendait. Celui-ci l'amènerait à une petite crique isolée où une livraison de drogues devait avoir lieu. Il était décontracté. Il savait que cela se passerait sans soucis. Il connaissait le livreur et jamais ce dernier ne le trompera. Il savait à qui il avait à faire. Et de toute façon il était aussi gagnant dans l'histoire.
L'argent attendait dans le yatch, bien gardé.
Déjà quelques uns de ses hommes étaient postés à la crique. Ils n'attendaient plus que lui.
C'était une petite livraison de routine, c'était aussi pour ça qu'il n'était pas très inquiet. Il profitait donc de ce petit moment agréable avant d'attaquer les affaires.


En passant devant un marchand de glace, il décida de s'en acheter une.
-Bonjour, une glace à la pistache s'il vous plaît.

Le marchand la lui donna et il paya. Mais en se retournant il manqua de faire tomber sa glace dans le décolleté d'une très belle femme.
-Oula...Quel maladroit. Heureusement elle est restée à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Lun 1 Sep - 20:18

Cela faisait bien longtemps que Maëlis n'avait pas été à la plage. Cela commençait même à lui manquer un peu et les cours la barbait par moment. Pour une fois, elle avait donc décidé de s'offrir un peu de bon temps... Elle avait bien tenté d'emmener avec elle quelques uns de ses amis mais aucun n'avait daigner sécher les cours pour l'accompagner. Et bien soit, elle irait à la plage seule ...

La belle avait donc prit tout son temps ce matin là, elle s'était accordée une grasse matinée puis avait profité d'un bon bain. Enfin, elle avait enfilé un maillot de bain noir très saillant et une jupe courte rouge.
Ce midi là, elle n'avait pas mangé : vu l'heure tardive de son réveil, elle avait fait un gros petit déj' ! Tout l'après-midi, elle resta sur la plage à se faire bronzer tranquillement. Quelques brasses, quelques pas et le soir tombait déjà !
Il n'était pas bien tard quand la lycanne remballa ses affaires mais elle avait bien faim. Elle décida donc d'aller s'acheter un petit encas. Elle savait qu'il y avait un vendeur de confiserie non loin de là où elle se trouvait. Il faisait surtout des glaces mais, il y avait aussi des chichis, des crèpes et autres gauffres... Le choix de Maëlis se portait sur une dizaine de chichis recouverts de patte à tartiner... Cependant, avant de pouvoir passer commande, il lui fallait faire la queue. Une chance que la demoiselle soit patiente !

Alors que son tour n'était plus très loin, elle entra en collision avec un homme fort charmant qui faillit renverser toute sa glace sur elle. La jeune femme eut d'abord un mouvement de recul de peur que l'encas ne coule sur elle mais fort heureusement, la glace resta à sa place, chose que précisa d'ailleurs le charmant jeune homme à qui elle appartenait.

Le regard de Maëlis croisa celui de l'homme en question et un sourire en coin se dessina sur ses lèvres. Elle sentait chez cet homme quelque chose d'inhumain et de très intéressant mais, elle n'en dit pas un mot bien évidemment, elle se contenta de lui répondre le plus simplement possible :


- Heureusement en effet !

Le charme de cet homme opérant étrangement sur la lycanne, elle ne put s'empêcher d'ajouter quelques mots :

- Si vous l'aviez renversé, vous auriez été obligé de me payer le pressing !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Lun 1 Sep - 23:24

La jeune femme était non seulement jolie mais en plus elle avait de l'humour! Heureusement qu'il n'était pas tombé sur une femme hautaine. Cette rencontre était ainsi plus agréable. Il lui sourit et comme elle n'avait pas l'air farouche, Il lui répondit sur le même ton de plaisanterie.
-Mademoiselle, si ma glace était tombée, je n'aurais pas eu à payer le pressing. Elle serait tombée sur votre peau. Il m'aurait suffit d'effacer ma maladresse.
Effacer la maladresse...oui mais comment? Enzo aimait beaucoup ce genre de subtilité. Mais la jeune femme la comprendrait-elle? A l'allure de la demoiselle, il n'en doutait pas.

Enzo la détailla un instant du regard. Elle était légèrement provoquante habillée ainsi...et sexy. Certaines femmes s'habillaient ainsi mais cela faisait vraiment vulgaire. Hors ce petit maillot noir et sa petite juppe rouge lui allait vraiment bien, contrastant avec ses cheveux dorés.

Il consulta sa montre. Il avait un peu de temps devant lui. Pourquoi ne pas le passer en bonne compagnie?
C'est alors que le marchand intervint.

-Excusez moi, mais vous désirez mademoiselle?
-Mais oui...que désirez vous? Je vous l'offre.

C'est alors que son téléphone sonna. Le numéro de Sergio. Il fallait qu'il décroche.
-Excusez moi.
Il s'écarta quelque peu pendant qu'elle faisait sa commande.

-Oui?....Pourquoi?...........Non. Pas tout de suite, attendez moi........Je serais au yatch dans une demi-heure. Rien ne presse.....

Puis il raccrocha. Sergio l'attendait sur la yatch et stressait pour rien. C'était son grand défaut.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Sam 6 Sep - 19:48

L'homme était direct, il n'y avait pas à dire. Cela surprit un peu Maëlis qui n'était pas habituée à ce genre de chose. De plus, en tant que jeune femme timide et parfois réservée, son sens de la répartie sur ce genre de réplique était assez limité ! Cependant, le charme de l'homme lui donnait bien des idées et augmentait ses idées... Il fallait cependant rester soft ! Ne pas lui faire croire qu'elle était une fille facile puisque ce n'était pas le cas...

- J'aurais aimé voir ça ! Bien des hommes ne s'encombrent pas d'effacer leurs erreurs ou maladresses !

Elle lui sourit gentiment.
Maëlis vit le regard de l'homme se promener sur son corps. Cela la gênait un peu mais après tout, elle était belle alors autant le laisser en profiter !
Il regarda ensuite sa montre. Avait-il un rendez-vous ? Etait-il pressé ?! Pour la jeune femme, cette journée était synonyme de flemme et elle en oubliait presque que tout le monde ne pouvait pas se prendre des repos comme celui-ci ! La sortant de ses pensées, le marchand demanda alors ce qu'elle voulait prendre. Elle repensa à ces fameux chichis patte à tartiner qui lui faisait tant envie mais ... ce charmant jeune homme se proposait de lui offrir cet encas. Cela signifiait qu'ils allaient manger ensemble ! Elle ne pouvait se permettre de prendre la patte à tartiner au risque de s'en mettre partout et de paraître ridicule...
Elle tenta d'abord une esquive :


- Mais non enfin ! Vous n'allez pas me payer ça !

Vu le regard de l'homme, elle compris qu'elle ne pouvait refuser. Elle lui sourit alors gentiment et dit au vendeur :

- Des chichis natures s'il vous plait !

Maëlis retourna la tête vers cette nouvelle connaissance mais au moment où elle allait parler, son téléphone sonna. Elle attendit donc. Elle entendit quelques morceaux de la conversation ... un yatch ... cela pouvait être intéressant. Cependant, quand l'homme eut raccroché, elle ne dit rien par rapport à ce qu'elle avait entendu... Elle se contenta d'annoncer ce qu'elle voulait dire un peu plus tôt.

- J'espère que vous n'allez pas me faire faux bon et que vous allez déguster ce goûter en ma compagnie !

Elle afficha un large sourire en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Dim 7 Sep - 16:41

- J'espère que vous n'allez pas me faire faux bon et que vous allez déguster ce goûter en ma compagnie !

Enzo lui sourit et se rapprocha d'elle.
-Ne vous inquiétez pas j'ai encore du temps devant moi. Et ces...chichis m'ont l'air si appétissants!répondit-il en se jettant un coup d'oeil à ce qu'elle avait commandé.
Il se rapprocha ensuite du comptoir et sortit la monnaie de sa poche en échange du petit paquet chaud.
-Merci.Bonne soirée Monsieur.
-Merci à vous de même.

-Allons déguster ces délicieux chichis un peu plus loin.
Il s'éloigna donc en compagnie de la jeune femme.

Il se rendit compte alors qu'il ne connaissait pas son prénom.
-Oh mais je manque à tous mes devoirs! Je ne me suis même pas présenté!dit-il en s'arrêtant au beau milieu de la plage.
-Je me nomme Enzo, dit-il accompagné d'un sourire.

La jeune femme se présenta à son tour et Enzo lui tendit le paquet afin qu'elle puisse se servir.
-Faites attention, ils sont encore chaud.
Il se remit alors à marcher, sans trop avoir de destination, tout en prenant un chichi à son tour.

-Alors, vous avez l'habitude de venir par ici?
Il regarda un instant les épaules délicates de la demoiselle et poursuivit:
-En tout cas, vous avez oublié la crème solaire on dirait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Sam 13 Sep - 0:06

Maëlis sourit au jeune homme tout en lui répondant sincèrement :

- J'en suis ravie alors !

Elle attendit que son hôte prenne les chichis pour en piocher un dans le paquet. Elle commença à mordre dedans avant de l'écarter rapidement de sa bouche.

- Ouch ! C'est chaud !

A quelque chose près, elle aurait pu se brûler la langue ! Heureusement qu'elle avait eu ce réflexe... L'homme s'arrêta soudain. Maëlis fut surprise mais elle en fit de même et l'homme se présenta alors. Elle rigola avant de répondre :

- Ce n'est pas un drâme que vous l'ayez oublié ! La politesse se perd de nos jours alors, ce genre d'oubli pourrait presque passer inaperçut ! Cependant, je suis bien contente de connaître votre nom ... Enzo !

Ils reprirent leur route et la lycanne poursuivit :

- Je m'appelle Maëlis ! Mais ... dites-moi ... votre prénom sonne italien ! Seriez-vous originaire de là-bas ?

Le dit Enzo reproposa un chichi à la jeune femme, annonçant qu'ils étaient chaud. Elle le regarda en coin, un petit sourire sur les lèvres, comme pour relever cette petite moquerie par rapport à sa "presque brûlure" du début. Elle ne dit rien cependant, attendant la suite.
C'est alors que le charmant jeune homme commença à faire la conversation.


- "Souvent" n'est pas vraiment le mot ! Disons que j'aime bien me promener sur la plage et m'y détendre mais la plupart du temps, je n'ai pas le temps de venir !

Maëlis fit une petite moue et continua suite à la remarque sur la crème solaire :

- Et bien détrompez-vous, j'en ai mis ! Mais, j'ai ... Elle rigola un peu d'un rire nerveux. J'ai une peau de blonde et donc, elle est très sensible au soleil, crème solaire ou non !

Elle regarda le coup de soleil en question et fit une petite grimace.

- J'ai intérêt à bien hydrater tout ça ce soir !

Elle avait plus parlé pour elle-même mais il était certain qu'Enzo l'avait entendu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Jeu 18 Sep - 22:15

La jeune femme lui demanda s'il était Italien. Il prit soin de lui répondre.
-Non, non, je ne suis pas Italien, répondit-il en souriant. On me fait souvent cette remarque. Mais je suis Mexicain.
Puis elle se présenta à son tour...Maëlis, prénom à la sonorité douce...Mais il était certain que cette jeune femme avait beaucoup plus de caractère qu'elle ne voulait le montrer.

- J'ai intérêt à bien hydrater tout ça ce soir !
En effet, dit-il en jettant un nouveau coup d'oeil à son coup de soleil, sinon vous aurez le droit au doux surnom d'écrevisse.
Il lui fit un clin d'oeil pour lui faire comprendre qu'il plaisantait, et ne pas la froisser.
Il reprit un chichi et en proposa un à Maëlis. Une brise de vent commençait à s'élever, la soirée s'installait.
Ils marchèrent un moment sans un mot, savourant ces chichis. Enzo observait les familles en train de ranger leurs affaires. Certaines faisaient cela méticuleusement, d'autres avaient plus de mal à plier les serviettes et à appeler leurs enfants en même temps.
Deux petits garçons étaient en train de courrir tout prêt du mafieux et de sa compagne. Ils jouaient apparemment au "gendarme et au voleur" et cela fit de la peine à Enzo. Il était peut être démon, mais il avait aussi une part d'humanité. Il aimait les enfants et détestait les voir en train de jouer en faisant semblant de se tuer les uns les autres. La vie était déjà si cruelle et si dure...et les enfants si insouciants.
Mais ils finirent par se précipiter vers leurs parents qui avaient haussé le ton.


-C'est triste de voir des enfants en train de s'entretuer, même s'ils font semblant.
Il laissa sa morosité de côté pour s'intéresser un peu plus à sa compagne du moment.
-Alors Maëlis que faites vous dans la vie pour avoir aussi peu de temps pour venir sur la plage? Ne me dites pas que vous passez votre temps à vous teindre les cheveux pour avoir cette superbe couleur, je ne vous croirais pas.

Son rire fut coupé par la sonnerie de son téléphone. Il regarda qui l'appelait mais ce n'était pas important. Il préféra couper la sonnerie, et le remit dans sa poche.
-Excusez moi...

Un peu plus loin, un groupe de jeunes amis étaient en train de jouer de la musique. Ils riaient, chantaient et parlaient à tue tête. Il y avait vraiment une bonne ambiance, et sous le soleil couchant, les deux jeunes gens s'approchèrent de la bande de musiciens.
-Belle ambiance!dit-il à la jeune femme. Ils se postèrent assez prêt pour écouter mais assez loin pour ne pas déranger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Mer 1 Oct - 1:13

Ainsi donc, ce bel homme n'était pas italien mais mexicain ! Il était vrai que son teint rappelait celui des mexicanos... Toujours souriante, Maëlis lui répondit :

- Vous êtes donc originaire de bien moins loin que je ne le pensais ! Je dois tout de même avouer que je ne suis jamais allé au Mexique...

Elle n'ajouta rien à ce propos même s'il était vrai qu'elle aurait aimé voyagé et voir d'autres pays, elle n'en avait pas les moyens. Peut-être que si les deux personnes faisaient plus connaissance, Enzo l'emmènerait dans son pays d'origine mais là ... c'était voir vraiment très loin et il n'en était pas du tout question pour le moment...

La conversation porta à nouveau sur le coup de soleil de la belle. Elle lui fit une moue qui en disait long.


- La moquerie est bien aisée quand on a un teint comme le votre ! Elle sourit tout en passant sa main dans son dos. Elle sentit alors que ça avait chauffé là aussi. Elle dit alors sur un ton quelque peu ironique : J'ai bien l'impression d'avoir brûlé dans le dos aussi ! Il va sans doute me falloir un coup de main pour mettre de la crème à cet endroit !

La jeune lycanne prit un chichi dans le paquet que lui tendait Enzo. Toujours sur le ton de la plaisanterie, elle dit alors :

- Il va falloir que j'arrête d'en manger ! Ce n'est pas vraiment bon pour ma ligne !

Un long silence s'installa alors. La jeune femme ne savait pas trop quoi dire d'autre à cette inconnu. Son regard se posa alors sur la mer pour se perdre vers l'horizon. Elle se demanda alors quand apparaîtrait la prochaine pleine lune. Elle espérait que ce ne soit pas en ce jour car elle ne voulait surtout pas se transformer devant cet homme et surtout, elle ne voulait pas le quitter en hâte avant une transformation impromptue. Certes, elle se contrôlait désormais mais, elle n'était à l'abris de rien surtout si ses hormones la travaillent !
Alors que la demoiselle était en pleine réflexion, elle remarqua que le regard d'Enzo se portait sur les enfants qui leur tournait autour. Elle les trouvait adorables mais sans plus. Cependant, la remarque que fit Enzo la troubla. Elle releva la tête vers lui et dit alors :


- Mais enfin, ce n'est qu'un jeu ! Nous avons tous joué à ça à un moment ou un autre de notre enfance ! Et, ils ne s'entretuent pas dans ce jeu, ils se courent après pour faire régner la justice !

Presque étonnée de ses propres paroles, Maëlis se mit à rire avant de se reconcentrer sur ce que lui disait son compagnon. A la remarque qu'il lui fit sur ses cheveux, elle se mit à rire avant de répondre :

- Rassurez-vous, ma blondeur est naturelle ! Ironiquement, elle se tapa le front de façon stupide avant d'ajouter en rigolant : Et non ... je ne suis pas non plus la blonde de base, stupide et bécasse ! Je peux avoir quelques moments de folie mais ça reste correct et surtout, pas ridicule, comme pour certaines ! Elle leva les yeux au ciel comme par dépis. Donc, pour en revenir à la question principale, je suis étudiante ... en lettres ! C'est très prenant mais il arrive que j'ai besoin de décompresser !

Le téléphone d'Enzo sonna à nouveau mais cette fois, il ne décrocha pas. Un très léger sourire aux lèvres, la lycanne dit alors :

- Et bien ! Vous êtes très demandé ! Vous avez tant d'admiratrices secrètes que ça !

Elle lui fit un léger clin d'oeil, soulignant la plaisanterie.

Suivant toujours le charmant jeune homme, Maëlis et lui se retrouvèrent non loin d'un groupe de jeunes musiciens. Elle hocha la tête quand il lui dit que l'ambiance était sympa. Certes, c'était le cas mais la jeune femme ne pouvait cesser de s'inquiéter par rapport au jour qui se couchait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Ven 3 Oct - 15:52

La jeune femme était décidemment très sympathique et avait de l'humour. Elle n'avait pas prit la mouche lorsqu'il plaisanta sur sa couleur de cheveux. Elle en avait même rajouté une couche. Le Mexicain appréciait beaucoup sa compagnie.
- Et bien ! Vous êtes très demandé ! Vous avez tant d'admiratrices secrètes que ça !
-Si vous saviez...dit-il avec un sourire énygmatique.
Les jeunes chantaient un morceau qu'il ne connaissait pas, mais il remarqua que le guitariste se débrouillait très bien.
La chanson terminée, il ne put s'empêcher de s'approcher et d'applaudir.


-Bravo! Très sympathique cette chanson! Il se tourna vers le guitariste. Tu te débrouilles bien à la guitare! Tu en joues depuis combien de temps?
-Merci. Ca fait 10 ans à peu près maintenant. Vous êtes aussi guitariste?demanda le jeune homme, intérressé.
-Oui,répondit-il en s'approchant. Une Espagnole en plus. Un très bon choix!

Le jeune homme et la jeune fille tout près de lui (qui devait être sa copine) lui sourirent.
-Oui j'ai hésité longtemps à la prendre, mais je ne suis pas mécontent...Vous voulez l'essayer?
-Ma foi, pourquoi pas...

Les jeunes lui firent une place ainsi qu'à Maëlis et il s'installa avec la guitare. Il fit quelques arpèges histoire de s'y habituer et de voir comment elle sonnait.
-Très belle sonorité. Elle me plaît!

Il commença ensuite à jouer un air flamenco, comme ceciIl se laissa porter par la musique...et oublia tout ce qui l'entourait.
Une fois la chanson terminée, il rendit la guitare au jeune homme, sctoché par la prestation du Mexicain.
-Garde la. Elle est vraiment belle.

Pendant qu'Enzo était en train de discuter avec le guitariste, un jeune homme propre sur soi, s'approcha de Maelis et lui tendit une tulipe jaune.
Spoiler:
 

-Je vous offre cette fleur, car elle reflète votre beauté.
Tous les autres s'exclamèrent et le chambèrent lorsqu'il vint se rassoir. Enzo, intrigué par cette hilarité soudaine, se tourna vers Maëlis.
Enzo, amusé par la situation se pencha vers la belle et lui chuchota à l'oreille:

-Vous avez gagné un admirateur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Lun 20 Oct - 1:04

Le jeune homme faisait marcher la lycanne, elle le voyait bien mais, telles que les choses étaient parties, elle voulait rentrer dans le jeu jusqu'au bout. Cet homme lui plaisait, c'était indégnable alors ... autant le lui faire comprendre ! C'est ton sur le ton de la plaisanterie qu'elle lança :

- Aïe ! Je n'ai donc aucune chance de vous séduire !

Elle rigola, plongeant son pied dans le sable chaud et, alors qu'elle s'attendait à une réaction de la part de son compagnon, celui-ci préféra s'occuper du groupe de musiciens qui venait de terminer sa première chanson. Il engagea alors la conversation et Maëlis se sentit soudain bien à l'écart. Elle comprenait bien sûr qu'Enzo soit passionné de musique mais elle semblait ne plus exister et elle n'aimait pas du tout cela. Cependant, elle fit comme si de rien était et alla même s'asseoir lorsque les jeunes lui firent une place. Elle n'écoutait que vaguement ce qui se disait et regardait le sol où elle s'amusait à faire des dessins dans le sable avec ses pieds. Ce n'est que lorsqu'elle entendit la musique recommencer qu'elle releva les yeux. C'était Enzo qui jouait et le moins qu'on pouvait dire était qu'il savait manier une guitare. Maëlis en fut même émerveillée. Il ne fallut pas grand chose pour qu'elle se lève et danse au rythme envoutant qu'il jouait mais elle se retint, ne voulant pas être seule sur la piste.
Son regard était toujours posé sur Enzo et ne s'en détachait pas ; si bien qu'elle ne vit pas le jeune homme arrivé auprès d'elle. Ce n'est que lorsque la fleur fut sous son nez qu'elle réagit enfin, tournant la tête vers son chevalier servant. Il était plutôt beau garçon mais un peu jeune et avec un trop peu de charisme, à la différence d'Enzo ! Elle sourit toutefois au jeune homme et le remercia tout en rougissant aux paroles qu'il prononçait :


- Merci beaucoup, cela me touche ! Cette fleur est très belle !

La jeune lycanne ne put rien ajouter que le garçon retourna s'asseoire sous les mots de ses amis. Elle fronça les sourcils. Que les jeunes pouvaient être puérils ! Heureusement qu'elle avait dépassé ce stade !
Enzo quant à lui, lui murmura quelques mots à l'oreille. La jeune femme ne sut trop comment prendre la chose. Elle était quelque peu vexée qu'Enzo l'ait délaissé mais en même temps, elle ne voulait pas se montrer trop sèche. Elle se contenta donc de répondre avec simplicité :


- Ca fait toujours du bien de se sentir appréciée et regardée !

Elle tourna la tête vers le petit jeune qui lui avait offert la fleur et, tout en la reniflant délicatement, elle lui lança un regard charmeur...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Dim 26 Oct - 12:19

Enzo resta à sa place...très proche de la demoiselle. Il fut quelque peu surpris qu'elle lance un doux regard au jeune homme. Elle préférait peut être les jeunes...Ou était ce pour l'aguicher lui? Quelque fois les femmes étaient compliquées et il ne fallait pas chercher à comprendre leur petit jeu.
Le jeune guitariste fit quelques accords et commença à chanter une chanson inconnue pour Enzo. Mais tous les autres étudiants se mirent à chanter en coeur, et le rythme s'accéléra. C'était vraiment une chanson festive. Ces jeunes là savaient faire la fête. Enzo, musicien qu'il est, se mit à faire de la percu sur ses cuisses, mais il arrêta bien vite lorsqu'un couple se mit à danser au centre du cercle.

Il se pencha vers Maëlis et lui souffla à l'oreille:

-Une danse vous plairait-elle?
Il se leva et lui tendit la main. Ils se mirent à danser bras dessus, bras dessous avec l'autre couple pendant quelques instants puis Enzo récupéra sa cavalière. Il la serra contre lui et prit une position de tango. Il commença alors un pseudo tango qui restait très sensuel malgré la vitesse. Il la faisait tourner sur elle même, stopper net, rabattre une jambe à sa hanche et ainsi de suite, jusqu'à ce que la chanson se termine.
Ils se retrouvèrent alors coller l'un à l'autre, les visages se touchant presque. Elle avait de magnifiques yeux.

-Je vous remercie pour cette danse.

Il la racompagna tout en applaudissant le guitariste. Il allait s'assoir lorsque son téléphone portable se mit à sonner. Il regarda rapidemment sa montre...il était en retard.
Il décrocha tout en s'éloignant un peu du groupe.

-Oui?.....Oui j'arrive. Je suis là dans 10 min.
Il rangea son téléphone et revint vers la bande de jeunes.
-Hé bien messieurs dames, il est temps pour moi de partir. Merci pour ce petit bout de soirée bien sympathique.

Il fut salué par les jeunes et attendis que Maëlis vienne le rejoindre. Il voulait lui dire au revoir en privé.
Ils firent quelques pas en silence puis Enzo prit la parole.

-Je suis désolé de vous laisser mais j'ai des obligations à assumer. J'ai passé une très bonne soirée en votre compagnie.
Il s'arrêta, lui fit face et lui tendit une petite carte.
-Voici mon numéro de téléphone, s'il vous plait à me revoir. Vous pouvez vous estimer chanceuse, je ne le donne pas à n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Mer 29 Oct - 2:21

La chanson qui débuta fit détourner le regard de Maëlis. En effet, elle connaissait cette chanson et, entraînée par le groupe, elle se mit à chanter également. En fait, les personnes composant ce groupe ne devaient pas être beaucoup plus jeunes qu'elle même si elle était déjà bien mûre pour son âge. L'expérience de la lycanthropie est quelque chose qui forge le caractère !
Alors qu'elle continuait à chanter, se déhanchant sur sa place, Enzo se leva et vint vers elle. Elle le regarda de haut en bas avec surprise. Il s'approcha alors de son oreille et les mots qu'elle perçut lui firent un immense plaisir. Sans rien répondre, elle se leva, un très large sourire sur les lèvres. Même si elle n'en avait pas l'air, Maëlis aimait beaucoup danser et elle trouvait que, malheureusement, cela ne lui arrivait pas assez souvent.
Lorsque la danse de couple s'entama, la jeune lycanne eut le privilège de découvrir les talents de danseur de son partenaire. Nul doute qu'il n'en était pas à son premier tango et leurs deux corps entrelacés étaient un délice pour la jeune femme qui se laissait totalement allée aux plaisirs de cette danse endiablée.

A la fin de la chanson, lorsque leurs visages étaient si près l'un de l'autre, Maëlis eut la folle envie d'embrasser son partenaire si bien qu'elle en ferma les yeux. Cependant, elle les rouvrit bien vite, revenant à la réalité. Il ne s'agissait sans doute que de la frénésie de la danse et il ne fallait pas se laisser emporter par ce genre de chose ! Après tout, elle ne connaissait rien de ce bel homme...
Lorsqu'il la remercia, elle ne put s'empêcher de sourire et rougir. Elle lui répondit alors d'une petite voix :


- C'est moi qui vous remercie ! Je n'aurais pas pensé m'amuser autant en venant à la plage ce matin !

Et ce qu'elle disait était vrai ! Elle pensait simplement se détendre mais finalement, cette journée de séchage de cours lui avait apporté une rencontre qu'elle espérait prometteuse...

Alors que les deux jeunes gens retournaient s'asseoir autour des musiciens, le téléphone d'Enzo se fit à nouveau entendre. Maëlis le regarda avec un air légèrement surpris et dit ironiquement :


- Décidément !

Enzo s'éloigna pour décrocher, empêchant Maëlis d'entendre la conversation. Certes, elle avait une bonne ouïe mais le son de la voix du beau mexicain était couvert par une nouvelle chanson qui débutait sur un rythme bien sympathique.
Quand enfin Enzo revint vers le groupe, c'était pour signifier son départ. Maëlis écarquilla les yeux. Elle ne pensait pas qu'il oserait la laisser ainsi en plan et pourtant ...
Cependant, il semblait attendre quelque chose avant de partir. La jeune lycanne en déduisit qu'il s'agissait sans doute d'elle. Elle se leva donc et alla le rejoindre puis l'écouta.


- Pour moi aussi la soirée fut agréable mais je regrette qu'elle s'achève déjà !

La jeune femme prit la carte tendue, n'écoutant qu'à moitié les derniers mots de son interlocuteur. Elle ajouta cependant à mi-voix :

- Je me demande qui ne peut ainsi se passer de vous !

Elle pencha légèrement la tête sur le côté et fit un petit sourire en coin. Lentement, elle approcha ses lèvres de la joue d'Enzo et y déposé un tendre baiser. Elle ne s'écarta pas de suite, approchant à présent ses lèvres de l'oreille d'Enzo. Elle lui souffla :

- Je vous appellerais et j'espère que vous ne m'aurez pas oublié !

L'air de rien, sans lui adresser d'autre regard, elle s'éloigna pour retourner vers le groupe de musicien. Une fois assise, elle regarda une dernière fois vers Enzo et, sous les yeux de celui-ci, elle enfouit la carte qu'il venait de lui donner dans le bonnet de son haut de maillot de bain tout en lui faisant un clin d'œil ravageur...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Dim 2 Nov - 22:03

Enzo sourit à la vue de la demoiselle gardant précieusement sa carte. Il lui fit un dernier salut de la main et tourna le dos, prenant la direction du port. Il avait vraiment passé une agréable soirée en compagnie de la belle. Tout en marchant dans le sable, il reboutonna sa chemise car le vent se faisait plus frais. Elle l'appelerait, il en était certain. Mais ce n'est pour ça qu'il attendrait ce jour impatiemment. Maintenant, il fallait qu'il pense à ce qui l'attendait.

Dix minutes plus tard, il arriva au Yatch.


-Tu étais où? Ca fait un quart d'heure que je t'attend!

Il monta à bord en lui lançant un regard noir et lui répondit froidement.

-J'étais occupé. Et je te prie de me parler autrement.

Ce n'était pas des paroles en l'air. Sergio savait pertinemnemt qu'il s'agissait de menace. Il se tut et démarra le Yacht. Enzo prit place sur la banquette et vérifia le contenu de la malette. L'argent était bien là.

Le bâteau de luxe filait sur l'eau, la nuit tombée. Enzo enfila une veste tout aussi classe que le reste de ses vêtements. Il aimait être présentable, que ce soit pour les rencarts, ou les affaires.
Ils arrivèrent à une petite crique, où ses hommes l'attendaient, postés et cachés parmi les rochers, armes à la main. Ce n'était qu'une petite affaire banale, mais mieux valait être prudent. Cette prudence lui avait plusieurs fois sauvé la vie.
Il s'installa plus confortablement sur la banquette, en attendant le vendeur de drogues.
Il n'attendit pas longtemps. Il était à l'heure. Le yatch du vendeur se positionna contre le sien.
Même dans la pénombre, il le reconnu facilement. Avec une carrure pareil, il était difficile de se tromper.


-Salut Mister A. Tu as l'argent?

-Bonsoir Mister D. Bien sûr que j'ai l'argent, répondit Enzo en ouvrant la malette.

Ils avaient pour habitude de se nommer par des noms de code. Il ne connaissait pas son nom, Enzo ne connaissait pas le sien. Question de sécurité. A pour Argent, D pour Drogues, c'était aussi simple que ça.
Le vendeur parut satisfait et montra à son tour la marchandise.

L'échange se fit tranquillement, sans dérapage. Mais lorsqu'ils s'apprêtaient à partir, Enzo vit une lueur parmi les rochers de la crique. Ce ne pouvait être l'un de ses hommes. Ils n'avaient pas de lumière avec eux pour éviter ce genre de gaffe. Il sentit le coup foireux. Soit c'était l'un des hommes de Mister D, soit des flics. L'autre Yacht partait déjà. Le Mexicain composa un numéro et fis sonner deux fois. C'était le signal pour déguerpir. Il fit signe à Sergio de partir.


-Va au port...mais j'ai un mauvais pressentiment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Dim 16 Nov - 17:36

Enzo s'éloigna bien rapidement et la jeune lycanne ne put s'empêcher de le suivre du regard. Finalement, elle aurait bien aimé que cette soirée avec lui se poursuive... Il était loin d'être désagréable et cela lui plaisait grandement.
Lorsqu'Enzo fut suffisamment loin pour qu'elle ne le voit plus, Maëlis se retourna vers le groupe de jeunes gens. Elle hésita un instant. Passait-elle encore un bout de soirée avec eux ou rentrait-elle chez elle tout de suite ? Le dilemme était grand mais finalement, elle se redirigea vers les musiciens.
Après tout, mieux valait être en compagnie de quelques personne plutôt que seule, chez soi !

Une fois suffisamment proche du groupe, elle s'assied au sol, en tailleur. Elle les écoutait, ils avaient encore changer de chanson mais finalement, le style était toujours plus ou moins le même et c'étaient là des chansons que Maëlis aimait beaucoup ! Elle se surpris même à chanter un peu avec le groupe...

Après quelques minutes, le jeune homme qui l'avait abordé plus tôt s'approcha d'elle à nouveau et vint s'asseoir à côté. Il ne dit rien, écoutant apparemment la chanson avec une grande attention.
Ce ne fut que lorsque la chanson changea ... encore pour quelque chose de beaucoup plus calme qu'il se mit à parler. Il regarda la lycanne dans les yeux et lui annonça :


- J'étais sincère tout à l'heure ! Vous êtes vraiment belle !

Maëlis le regarda à son tour, un léger sourire sur les lèvres. Certes, ces compliments étaient appréciables mais, elle ne voulait pas que le jeune homme se fasse d'illusions, il était clair qu'il était bien trop jeune pour elle. Cependant, elle ne dit rien, n'ayant aucune idée de ce qu'envisageait le garçon. Elle se contenta donc d'un "Merci !" avant de se retourner vers le chanteur.
Mais, c'était sans compter sur le jeune homme qui visiblement tenait à bien autre chose qu'une simple conversation de courtoisie. En effet, l'air de rien, il se mit à bailler et à s'étirer puis, il passa ses bras autour de l'épaule de Maëlis alors que le chanteur enchainait encore sur une autre chanson. Finalement, l'étudiante était plus impressionnée et intéressée par le chanteur que par son jeune ami. Elle tourna donc la tête vers son prétendant, un sourcil arqué. Lentement, elle retira le bras qu'il avait posé sur son épaule et lui avoua :


- Excuse-moi mais ... n'es-tu pas un peu jeune ?

Ce qui surprit la jeune femme fut la réaction de son interlocuteur qui se braqua immédiatement.

- Non mais c'est bon, on doit avoir que deux ans d'écart ! Et puis, si tu ne veux pas te faire draguer, tu n'as qu'à être moins aguicheuse !

Maëlis fut outrée par ces propos ! Sa tenue n'était pas faite pour être aguicheuse, elle était faite pour être à l'aise sur la plage ! Elle se leva, les sourcils méchamment froncés.

- Tu n'es qu'un gamin qui ne connait rien aux femmes ! Sur ce, au revoir tout le monde !

Et elle s'éloigna sans rien dire de plus, la colère en elle. Il avait fallu que ce gamin gâche la fin de sa journée qui c'était pourtant si bien passée...

Après une quinzaine de minutes, la lycanne arriva chez elle. Elle se servit un verre de jus de fruits et alors s'affaler sur son lit. Elle voulait oublier la fin de sa journée mais penser à tout le reste... Cette rencontre avec Enzo ne devait pas être anodine !
Elle sortit d'ailleurs le numéro de l'homme de son décolleté et commença à faire tourner la petite carte entre ses doigts...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Business sur la plage...   Dim 30 Nov - 22:49

Ils arrivèrent au port sans encombre. Enzo avait transféré la drogue dans un autre sac. Mais s'il y avait les chiens, il était foutu...Il décida alors de laisser la marchandise dans le bâteau. Tant pis: soit il la retrouvait plus tard, soit il la perdait. Il fit signe à Sergio de descendre. Il connaissait la suite: ils devaient se séparer et attendre deux jours avant de retourner à la "base".

Enzo prit alors la direction de la ville, en marchant le long du quai. Mais deux policiers vinrent à sa rencontre. Heureusement pour lui, il faisait nuit et ils étaient encore assez loin. Il put alors changer facilement d'apparence. Il prit celui d'un homme chauve aux moustaches rousses.

Ils passèrent à côté de lui sans l'aborder mais en le regardant tout de même d'un air suspect. Mais il n'y avait pas de chien, c'était le principal.

Une fois éloigné, il se cacha derrière des caisses de cargaisons et les observa. Il pu constater qu'ils avaient repéré le bâteau. Mais, apparemment, ils ne le fouillèrent pas. Ils n'avaient surement pas d'autorisation. Il reprit son chemin vers la ville et se promit de connaître la raison de cet échec: Qui avait prévenu la police? Et pourquoi n'était-elle pas intervenue plus tôt?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Business sur la plage...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Business sur la plage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos :: • L e . R o l e - P l a y • :: • San Francisco & Alentours • :: • Au-delà de San Francisco • :: • La plage •-